thumbnail Bonjour,

Auteur d'un début de saison monstrueux, Falcao veut inscrire son nom au tableau des grands buteurs de la Liga.

Actuellement dans une forme resplendissante, l’attaquant de l’Atletico Madrid, Radamel Faclaco est cette année en mesure de tenir tête à l’hégémonie du duo Ronaldo/Messi, et s’installer dans la course au titre de meilleur buteur de la Liga. Meilleur buteur du championnat espagnol avec 7 buts en 5 matches, devant Messi (6 buts) et loin du portugais Ronaldo (3 buts).

Alors oui, on peut se dire que le championnat n’en est qu’à l’aube d’une saison qui s’annonce palpitante et riche en buts, et que le temps que les deux superstars mettent la machine en route, Falcao sera éloigné. Cependant, force est de constater que Falcao est l’un des tout meilleurs numéro 9 du monde, et que sa première place actuelle est loin d’être un hasard. Déjà meilleur buteur de l’Europa League il y a deux ans avec Porto (il avait battu le vieux record de Klinsmann qui était de 15 buts), il récidive l’année suivante avec l’Atletico Madrid en restant le roi de la petite sœur de la coupe au grandes oreilles.

Des buts dans tous les sens

En championnat, il marque l'année dernière 24 buts, un total plus qu’honnête pour une première saison dans un des championnats le plus relevé d’Europe. Cependant, c’est un soir du 31 août que Falcao va se faire un nom dans le Gotham des grands joueurs européens. Face à Chelsea pour la Supercoupe d’Europe, Falcao va inscrire un triplé mythique qui terrassera les champions d’Europe en titre. Une prestation de haute facture qui lancera une saison qui s’annonce explosive. Déjà auteur de buts anthologiques, Falcao a pour principale qualité de savoir marquer dans n’importe quelle condition. A l’aise autant du droit, du gauche, que de la tête, Falcao a montré une aisance incroyable a marquer. Auteur de chef d’œuvre acrobatique, comme de buts de renards des surfaces, on se dit que pour franchir un dernier cap, il faudrait à Falcao atterrir dans un club au niveau de son talent.

Pas de Champions League

Car en effet, voilà son seul bémol. Falcao n’a encore jamais gouté à la Ligue des Champions. C’est le dernier palier à franchir pour être enfin reconnu du grand public, et pour prouver qu’il est aussi impressionnant dans les petits matches que dans les grands rendez-vous. Chose qu’il a déjà fait face à Chelsea, et lors des finales d’Europe League. Il n’a cependant pas encore fait mal aux deux ogres que sont le Real et Barcelone, n’inscrivant que deux buts lors des confrontations directes en quatre matches, sans jamais réussir à les battre.

Cette saison, il aura à cœur de prouver qu’il est capable, sur la durée, de concurrencer Ronaldo et Messi. Mais pourra-t-il suivre la cadence des deux goleador de la Liga, et pourquoi pas, bousculer la hiérarchie au niveau des clubs, en faisant gagner les Colchoneros ?

Relatifs

From the web