thumbnail Bonjour,

ESP - Le Real veut surfer sur le Clasico

Le Real Madrid, vainqueur de la Supercoupe d'Espagne mercredi face au Barça, entend bien profiter de ce succès pour se dégripper en Liga à l'occasion de la 3e journée


Dimanche, au moment d'accueillir Grenade, les Merengue, qui comptent pour l'instant cinq points de retard sur le Barça. souhaitent faire preuve de la même hargne que celle qu'ils ont montrée mercredi lors du match retour de Supercoupe face à leurs rivaux catalans (victoire 2-1). Après avoir répondu positivement à la mise en demeure de leur entraîneur, qui avait fait du clasico à Bernabeu un test psychologique, les Madrilènes veulent poursuivre sur leur lancée et ne plus retomber dans leurs travers montrés à Getafe dimanche dernier (défaite 2-1).

Le Barça sans défense

Face aux Andalous, José Mourinho devrait disposer de tout son effectif, à l'exception de l'arrière gauche Fabio Coentrao, qui doit encore purger trois matches de suspension après avoir insulté l'arbitre de la rencontre Getafe-Real. A sa place, il est probable que le Brésilien Marcelo, déjà titularisé mercredi contre le Barça et qui avait donné satisfaction, figure à nouveau dans le onze de départ. Grenade, restant sur un match nul à domicile (1-1) face à un FC Séville pourtant réduit à dix, ne s'annonce a priori pas comme un obstacle infranchissable pour le Real, même si celui-ci devra rester vigilant.

Opposé dimanche à Valence au Camp-Nou, le Barça ne peut pas, lui, en dire autant. Pour son match d'ouverture de Liga, Valence avait en effet donné beaucoup de fil à retordre au Real (1-1), pouvant notamment se reposer sur un gardien, Diego Alves, exceptionnel. S'ils souhaitent rester co-leaders de la Liga (avec le Rayo Vallecano et le promu Valladolid), les Barcelonais devront donc digérer au plus vite la contrariété que représente la perte de leur titre en Supercoupe. D'autant plus que les Catalans n'ont pas forcément donné une image très sereine, mercredi, à Bernabeu. S'ils ont une nouvelle fois livré en deuxième période un aperçu de la variété de leurs combinaisons offensives, Messi et les siens devront ainsi veiller à colmater les fissures d'une défense qui avait pris l'eau de toute part lors du premier acte face au Real.

Le retour de Puyol ferait très certainement le plus grand bien aux Catalans, mais le défenseur central, victime d'une fracture de la pommette droite contre Osasuna (victoire sur le fil du Barça 2-1), n'est pas sûr de pouvoir tenir son rang. S'ajoute à cela l'inconnue qui pèse sur l'arrière droit brésilien Dani Alves, qui s'est blessé à la cuisse gauche lors de son échauffement pour le match retour de Supercoupe. Point positif pour les Catalans: le meneur de jeu argentin des Valenciens, Gago, titulaire jusqu'ici, est incertain en raison d'un oedème à l'adducteur gauche contracté lundi contre le Deportivo La Corogne (3-3).

Relatifs

From the web