thumbnail Bonjour,

Pour son dernier match à la tête du Barça, Josep Guardiola a décroché leur 14e titre en quatre ans, lors de la victoire contre l'Athletic Bilbao en finale de la Coupe du Roi (3-0).

Pour son dernier match à la tête du Barça, Josep Guardiola a décroché leur 14e titre en quatre ans, lors de la victoire contre l'Athletic Bilbao en finale de la Coupe du Roi (3-0).

"Je laisse le club dans de bonnes conditions"

Vendredi soir, les Catalans ont offert un dernier titre à leur entraîneur, Pep Guardiola, pour son dernier match avec Barcelone. Après quatre ans passés sur le banc des Barcelonais, Guardiola a ainsi ajouté un 14e trophée (sur 19 possibles) à sa collection. Un palmarès impressionnant pour l'un des plus grands coachs du monde. Le technicien de Santpedor peut partir l'esprit libre, conscient du devoir accompli et de laisser le club dans de bonnes conditions. "Je suis très content. Nous avons fait une très bonne saison, en remportant quatre titres. Sur le match, nous effectuons 35 premières minutes très bonnes. Puis nous levons un peu le pied en deuxième période où nous jouons moins bien. Mais je suis content. Je sais qu'avec ces joueurs, je laisse le club dans de bonnes conditions. Ils pourront encore progresser avec d'autres idées, d'autres concepts de jeu. Au final, nous gagnons 14 titres en quatre ans, quelque chose de très dur à réaliser."

Cette saison n'aura cependant pas été de tout repos pour Guardiola. Habitué à soulever des titres plus importants, l'exercice 2011-2012 aura été en quelque sorte une déception. Avec l'arrivée de Mourinho, le Real Madrid n'a cette fois pas laissé pas sa chance et a été un concurrent redoutable en Liga. Les Catalans ont donc été marqués  par leurs désillusions en Championnat d'Espagne (2e derrière le Real) et en Ligue des champions (éliminés par Chelsea en demie) et cette Coupe du Roi redonne un peu de baume au coeur. Une "happy end" bien mérité pour cet immense entraîneur qui a fait le bonheur du Barça.

Avec humilité, Pep Guardiola tient néanmoins a précisé que tout le mérite ne lui revient pas. "Je m'en vais avec la sensation d'avoir laissé de bonnes choses à ce club. Je n'ai rien inventé, mais je suis fier d'avoir été un passeur dans cette longue histoire. Ce serait très présomptueux pour moi de penser que ce Barça est la meilleure équipe de l'histoire, mais je pense que nous laissons de bons souvenirs dans la mémoire des gens. Sur Messi, je ne sais pas si ce joueur peut être aidé d'une manière quelconque, mais je suis en tout cas fier d'avoir pu entraîner celui qui sera sans doute le meilleur joueur que je n'aurais jamais entraîné. Gagner 14 titres sans lui aurait été impossible".

Relatifs

From the web