thumbnail Bonjour,

Aitor Karanka, adjoint de José Mourinho au Real madrid, assure toujours les conférences de Liga. Pas d'excépetion avant la réception de Séville, dimanche.

L'entraîneur adjoint du Real Madrid Aitor Karanka a estimé samedi que le groupe, après son élimination en demi-finales de la C1 par le Bayern Munich, mercredi, était "triste, mais très motivé" par le titre en Liga qui lui tend les bras, à quatre journées de la fin. "Le groupe est triste, mais très motivé. Nous avons un motif pour nous enthousiasmer (le titre en Liga) qui est proche et nous allons lutter jusqu'au bout pour l'obtenir", a ainsi expliqué samedi le technicien basque alors que le Real affronte Séville.

Le Real à six points du paradis


Avec sept points d'avance sur le FC Barcelone à quatre journées de la fin, le Real Madrid est en effet tout prêt d'être sacré champion d'Espagne: mathématiquement, il ne lui manque plus que deux succès pour aller chercher un titre qu'il n'a plus décroché depuis 2008. Lors de sa conférence de presse, Karanka est aussi brièvement revenu sur l'annonce du départ de Guardiola du Barça à la fin de cette saison.

"La Liga a existé avec et sans Guardiola. Avec Karanka et sans Karanka, avec Mourinho et sans Mourinho. Guardiola a décroché de nombreux titres, mais c'est désormais du passé", a ponctué l'entraîneur adjoint du Real. Dimanche, les Merengue vont donc se remobiliser après leur élimination en Ligue des Champions face au Bayern pour tenter de l'emporter à domicile face au FC Séville, actuellement 9e. Le Rea n'a besoin que de 6 points pour finir champion d'Espagne alors qu'il lui reste 4 rencontres. Le match de dimanche est l'un des plus ardus, il restera ensuite un déplacement périlleux à Bilbao pour y affronter l'Athletic et des réceptions de Grenade et enfin de Majorque, équipe contre lequel le Real de Capello avait sabré le champagne en 2007.

Relatifs

From the web