thumbnail Bonjour,

A quelques heures de la confirmation officielle, goal.com vous propose un profil détaillé du nouveau technicien du FC Barcelone, Tito Vilanova.

Malgré une période très riche en titres sous les ordres de Pep Guardiola, qui a apporté 13 trophées et d'inombrables moments de magie au Barça, l'entraineur adjoint du club blaugrana, Tito Vilanova, a rarement été le centre d'attention. Jusqu'à aujourd'hui, à 42 ans, le numéro 2 de Pep a été confirmé comme nouveau technicien du club Champion d'Europe en titre suite au départ annoncé de Guardiola.

Né dans la région catalane de Bellcaire d'Emporda en 1969, Tito Vilanova a été très proche de Pep Guardiola durant sa carrière d'entraineur. Le duo a évolué ensemble à la Masia dans les années 80, mais alors que Guardiola est devenu une star dans l'équipe de Johan Cruyff et a remporté 6 titres de Champion d'Espagne et une Coupe d'Europe, Vilanova n'a pas réussi à passer un cap et a finalement vécu la carrière d'un joueur modeste dans les années qui ont suivi.

Il a porté les couleurs de Figueras, du Celta Vigo, de Badajoz, Majorque, Llieda, Eleche et Gramenet où il a finalement pris sa retraite après 14 ans en tant que joueur. Vilanova s'est ensuite concentré sur le travail d'entraineur. Il a eu sa première expérience comme directeur technique lors de la saison 2006-2007 à Terrassa, qui était en troisième division espagnole. Puis il est ensuite retourné à Barcelone durant l'été 2007 où il est devenu l'assistant de Pep Guardiola à la tête de l'équipe B.

 

FC Barcelona

TITO VILANOVA | FICHE TECHNIQUE

PROFIL
Date de naissance
17/09/1969

Clubs comme joueur
Barcelone B, Figueres,
 Celta Vigo, Majorque, Lleida,
  Badajoz, Elche, Gramenet
CLUB ENTRAINES
2007-08 Entraineur adjoint Barcelone B
2008-12 Entraineur adjoint Barcelone
2012- Entraineur Barcelone

Quand Guardiola a succédé à Frank Rijkaard en 2008, Vilanova l'a accompagné dans son aventure, en devenant entraineur adjoint de l'équipe première. L’incident le plus populaire impliquant Vilanova en tant qu'entraineur adjoint a eu lieu le 18 Aout 2011 lors des arrêts de jeu du match retour de la Supercoupe d'Espagne entre Barcelone et le Real Madrid. Un violent tacle de Marcelo sur Fagrebas a provoqué l'excitation des joueurs des deux équipes et a terminé avec José Mourinho mettant son doigt dans l’œil de Vilanova. Un geste justement dénoncé par la presse espagnole. En Octobre 2011, il a dû faire face à un grand combat quand il a été opéré d’urgence d'une tumeur. Heureusement, l'opération s'est bien passée et après quelque semaines, il a retrouvé ses fonctions sans le moindre problème. Il n'a pas eu de soucis de santé depuis.

D'après le directeur sportif de Barcelone, Andoni Zibizarreta, la nomination de Vilanova comme successeur de Guardiola est une "décision logique" parce qu'il "représente le même style de jeu et la même philosophie." Tito travaille ici depuis longtemps, alors pourquoi pas ? Il travaille dur chaque jour et a la personnalité dont nous avons besoin. Il est différent de Pep, mais c'est notre choix. Nous avons toujours cherché une solution interne. Maintenant nous avons Tito et c'est simple. Nous avons pas eu besoin de chercher ailleurs." Cesc Fagrebas a également félicité la décision de promouvoir Vilanova en s'exprimant sur son compte Twitter. "Je souhaite le meilleur à Tito dans cette nouvelle aventure. Nous étions ensemble quand j'étais petit et ce n'est pas seulement une grande personne mais un grand entraineur."

 

"Tito est quelqu'un de très compétent. Les joueurs le connaissent et je mets toujours ses idées au même niveau que les miennes."

- Pep Guardiola

Lors de la conférence de presse émouvante d'aujourd'hui, Guardiola a aussi offert son soutien à son ami. "Je pars et je n'interviendrai plus. Je vais m'éloigner. Mais je serai là jusqu'à la finale de la Coupe du Roi. Tito est une personne très compétente, les joueurs le connaissent et je mets toujours ses idées au même niveau que les miennes." Toutefois, après 13 titres, voir peu être 14 si le Barça remporte la Coupe du Roi le mois prochain, Tito va devoir faire face à une comparaison difficile. Comme l'a dit Guardiola aujourd'hui. "Maintenant, c'est à Tito de jouer."



Profil réaliser par Martin Langer

Relatifs

From the web