thumbnail Bonjour,

La course pour le titre du champion d’Espagne passe à la vitesse supérieure à l’occasion de la 30e journée. La bataille à distance entre le Real et le Barça va faire rage.

Dans l’histoire du championnat espagnol, il y eut assurément, par le passé, des luttes pour le titre qui s’annonçaient beaucoup plus serrées que celle du moment. Les six points d’écart qui séparent encore le Real, premier, à son poursuivant et rival, le Barça, incite à relativiser la portée de ce duel. Cela étant, à 9 journées de l’épilogue de la saison, il n’est pas interdit de penser que ce mano à mano va progressivement gagner en passion et en intérêt. Tout comme il est parfaitement envisageable de voir les Merengue de José Mourinho mettre fin à tout suspense avant la date du 21 avril, celle qui les verra se déplacer à Camp Nou pour le Clasico retour. En attendant d’être fixé, toutes les suppositions et les prévisions sont recevables par rapport à dénouement de ce prestigieux championnat.

Ce samedi, un nouvel acte de ce duel entre Madrilènes et Barcelonais aura lieu et il n’est assurément pas le moins attrayant de tous. Parce que les deux ennemis jurés seront tous les deux en danger, mais aussi parce que cette journée est placée entre des rencontres de Ligue des Champions. De chaque côté, on aura donc à se montrer très ingénieux. Comment faire le plein de points, tout en parvenant à en garder sous la semelle en vue de la prochaine sortie continentale ? Quelle est le façon de ne pas fauter en ayant à l’esprit qu’un surplus d’efforts pourrait s’avérer être préjudiciable en début de semaine ? Des questions légitimes et qui concernent à plus forte raison Pep Guardiola que José Mourinho. Contrairement au Real, large vainqueur de l’APOEL mardi dernier (3-0), le Barça n’a pas vraiment pris d’option sur la qualification dans son quart de la C1 contre le Milan AC (0-0).
LA BATAILLE POUR LE TITRE : LE CALENDRIER DU REAL ET DU BARCA AVANT LE CLASICO
  REAL MADRID D/E
  BARCELONE D/E

Osasuna E
Athletic Bilbao
D

Valence D
Zaragoza
E

Atletico Madrid
E
Getafe D

Sporting Gijon
D
Levante E

BARCELONE E
REAL MADRID
D

Au-delà de la difficulté relative au calendrier, les deux ténors de la Liga devront également faire avec celles que leurs adversaires du soir pourraient leur proposer. Et les adversaires en question ont des atouts à faire valoir. Le Real se rendra à Pampelune pour y affronter la surprenante équipe d’Osasuna. A l’Estadio Reyna de Navarro, les Castillans n’ont plus gagné depuis maintenant quatre ans et ils peuvent aussi se souvenir que le Barça s’y est cassé les dents lors de sa dernière visite. Bien que vainqueurs 5 à 1 lors de la semaine écoulée (contre la Real Sociedad), le club de la capitale aura donc fort à intérêt à être sous ses gardes s’il ne veut pas connaitre une nouvelle désillusion et essuyer son troisième faux-pas en quatre rencontres, après les nuls concédés face à Villarreal (1-1) et Malaga (1-1).

Tout comme le Real, le Barça n’aura pas la partie facile à l’occasion de la venue sur ses terres de l’Athletic Bilbao. L’équipe catalane se mesurera à la formation qui l’a tenue en échec à l’aller à San Mames (1-1) et qui était même passée à deux doigts de la battre. Les retrouvailles entre Catalans et Basques s’annoncent alléchants, d’autant plus qu’il s’agira d’un avant-gout de la finale de la prochaine Copa Del Rey. Bien que le championnat soit prioritaire, les joueurs de chaque camp seraient heureux de prendre un ascendant psychologique en vue de leur futur choc à Madrid. Par ailleurs, le spectacle sera aussi du côté des bancs, où Pep Guardiola aura l’immense honneur de se frotter et essayer de battre pour la première fois celui qu’il considère comme le meilleur coach au monde, en la personne de Marcelo Bielsa.
LA BATAILLE POUR LE TITRE : LE CALENDRIER DU REAL ET DU BARCA APRÈS LE CLASICO
  REAL MADRID D/E
  BARCELONE D/E

Seville D
Rayo Vallecano
E
Athletic Bilbao E
Malaga
D

Grenade
E
Espanyol D

Majorque
D
Real Betis
E

La journée de ce soir, dans la Liga Espagnole, ne décidera pas du futur champion, mais il pourrait donner un nouveau tournant à ce bras de fer à distance que se livrent les deux ennemis. Il restera ensuite pour chacun huit matches à jouer avec des points en jeu qui compteront beaucoup, du moins avant la tenue du Clasico. En terme de calendrier, le Real est moins bien verni que le Barça. Et pour cause ; Benzema et ses partenaires doivent encore défier quelques gros morceaux, comme Valence, l’Atletico Madrid et le FC Séville, tandis que pour le Barça, le seul client notable, entre la 31e et la 38e journée, se nomme Malaga. Sur le papier, ça laisse présager un retour au sommet du champion en titre, mais, ce n’est que sur le papier. Il se peut que la réalité du terrain nous réserve des surprises.

A lire aussi :

Tout sur la Liga

Relatifs

From the web