thumbnail Bonjour,

Dans les colonnes de L'équipe, André Villas-Boas a assuré avoir été tenté par l'offre du Paris SG pour prendre les commandes du club de la capitale.

André Villas-Boas avait été contacté l’été dernier afin de prendre la succession de Carlo Ancelotti, parti au Real Madrid, pour venir entraîner le Paris SG.  Dans un long entretien accordé à L’Equipe ce jeudi, le coach de Tottenham a avoué avoir été tenté par la proposition du club de la capitale. "Oui (j'ai été tenté). Si d’autres gens aiment votre façon d’entraîner, c’est flatteur. Mais Tottenham est un très grand club".

"Au Real, Bale ne sera pas LA star"

L’entraîneur portugais explique alors pourquoi il a refusé de relever le défi de l’aventure parisienne.  « J’ai des bonnes relations avec Nasser, avec qui je parle régulièrement. Je l’ai connu parce que j’ai collaboré avec Al-Jazeera et que j’ai été invité à Doha (…) Tout sera bâti pour garantir une expérience unique aux fans. Avec Nasser, nous avons du respect l’un pour l’autre. Que le PSG m’ait approché a été rendu public. Mais je voulais rester une deuxième année à Tottenham, en m’appuyant sur le travail de la saison passée, faire deux saisons d’affilée dans le même club pour la première fois de ma carrière », explique André Villas-Boas dans L'Equipe. Il assure cependant ne jamais avoir reçu une offre écrite de la part des Parisiens. "Nous ne sommes jamais arrivés à ce stade."

Pour l'ancien coach de Porto, le Paris SG est désormais devenu un club qui attire même s'il a besoin d'un nouveau directeur sportif pour continuer à grandir. « Je pense que le PSG est attractif. Carlo a laissé une très bonne équipe, les dirigeants investissent énormément. Pour un entraîneur, c’est important de comprendre, au-délà des investissements, la vision du club, son projet à moyen terme, le fait d’avoir un peu de lisibilité sur son travail. Tu as aussi besoin d’être soutenu par tes dirigeants, donc il faut remplacer rapidement Leonardo à mon avis. Mais ce club est entre de bonnes mains ».

André Villas-Boas est finalement revenu sur le départ de Gareth Bale au Real Madrid pour 100 millions d'euros car "c'est le marché qui veut ça". Selon le coach portugais, l’ailler gallois ne pourra pas devenir aussi célèbre que l'ancien attaquant des Reds Devils. « Il a le potentiel. Mais Ronaldo avait déjà confirmé pendant quatre ans à Manchester United quand il est parti. Gareth n’a explosé qu’en un an. En potentiel, il peut avoir la même influence, mais ça va dépendre de la manière dont il s’adapte. Au Real, il ne sera pas LA star, comme il l’était ici », assure le Portugais dans les colonnes de

Relatifs