thumbnail Bonjour,

Hugo Lloris, le gardien de Tottenham, est revenu sur sa première partie de saison mitigée avec le club londonien.

Quelques mois après son départ de France, Hugo Lloris va retrouver l'Olympique Lyonnais ce jeudi, en 16es de finale de la Ligue Europa. Un moment forcément émouvant pour le portier international français, dont le transfert à Tottenham cet été n'a pas été facile.

"Par moment ça pouvait bouillonner à l'intérieur"

Interrogé par RTL, l'ancien portier des Gones est ainsi une nouvelle fois revenu sur ses débuts difficiles avec les Spurs. Mis en concurrence avec l’Américain Brad Friedel, le gardien Français a eu du mal à s’imposer et a souvent été relégué au rang des remplaçants, surtout en Premier League. «Les choses étaient claires : je venais en tant que numéro 1. Mais ça n'est jamais évident quand on arrive en cours de saison, l'équipe était sous pression d'autant que les résultats n'étaient pas ceux que la direction espérait. Ce sont des situations qui font grandir, des défis personnels».

Pour renverser la situation et gagner sa place de titulaire, l'ex portier de l'OGC Nice s'est réfugié dans le travail.  « C'est vrai que par moment ça pouvait bouillonner à l'intérieur. Ça reste logique car on est des compétiteurs et qu'on veut être sur le terrain. Ça a été un passage un peu délicat, mais je n'ai pas trop subi non plus. Je me suis mis au travail et les choses sont venues naturellement. »;

L'international français, qui est resté à l'OL de 2008 à 2012, est également revenu sur sa décision de quitter les Gones. Il explique ainsi qu'il avait besoin de lancer un nouveau défi.«Personnellement, j'ai pris beaucoup de recul par rapport à tout ça. Je me suis fait discret et je n'ai pas voulu entrer dans la polémique. La situation devait se régler sur le terrain et c'est ce qui s'est passé. Il y a toujours eu du respect entre Brad Friedel et moi. Il y a très peu d'opportunités depuis quelques temps car les gardiens sont installés dans les grands clubs. J'avais quand même besoin d'un nouveau défi et Tottenham avait les arguments pour me permettre de poursuivre ma progression »


Relatifs

From the web