thumbnail Bonjour,

Arsène Wenger, le coach des Gunners, a estimé que les journalistes avaient déformé ses propos après la défaite face à Swansea (2-0).

« Il vaudrait mieux que les gens soient un peu responsables de ce qu’ils écrivent. Je prends mes responsabilités mais informer les gens dans le mauvais sens est mauvais et il est temps pour certaines personnes de comprendre cela. De nos jours, il n'y a rien de plus énervant que les informations superficielles. Je n’ai qu’une seule pression, c’est de gagner le prochain match et de jouer le football que j’aime. Tout le reste, je ne pense pas que cela me touche. »

Relatifs

From the web