thumbnail Bonjour,

Arsenal accueille Tottenham, samedi, avec l'objectif de se relancer face à son rival londonien. Un duel que les Gunners sont habitué à dominer ces dernières saisons...

Les temps sont durs pour Arsenal. Après un début de saison prometteur, notamment sur le plan défensif, les Gunners sont retombés dans leurs travers. Les coéquipiers de Laurent Koscielny ont encaissé 11 buts lors de leurs 4 dernières sortie. Bilan, une sérieu de quatre rencontres consécutives sans le moindre succès. Mais certains motifs d'espoir sont bien présents avant le derby contre Tottenham.

Tottenham leur réussit bien...

Premier signe d'encouragement, la montée en puissance d'Olivier Giroud. L'ancien buteur montpelliérain a trouvé le chemin des filets à trois reprises la semaine dernière. Incontestablement, il traverse sa meilleure période depuis son arrivée en Premier League. Des progrès confirmés par Arsène Wenger. L'avant-centre des Gunners doit désormais poursuivre sur sa lancée pour garder cet état de forme et tirer Arsenal vers le haut. Mais il faudra également une autre assise défensive. La venue de Tottenham est peut-être l'occasion idéale pour se relancer. Les Spurs, grand rival historique des Gunners, sont en effet un adversaire qui réussit particulièrement à la troupe d'Arsène Wenger dans l'histoire récente des deux clubs.

Arsenal a en effet remporté 19 de ses 20 dernières confrontations à domicile contre les Spurs, toutes compétitions confondues ! Une statistique éloquente qui laisse augurer une vraie réaction samedi. Ce derby londonien sera arbitré par Howard Webb, grand habitué des chocs de Premier League. Et la présence du chevronné arbitre anglais est également un bon signe pour les Gunners, qui ont remporté neuf de leur onzes derniers matces arbitrés par Webb. Arsène Wenger, bien évidemment, ne s'est pas appuyé sur ce genre de détail pour rester optmiste, mais la confiance du technicien alsacien est intacte. "On nage à contre-courant actuellement. La situation est sérieuse mais pas dramatique, je suis confiant dans notre capacité à rebondir vite et fort.", expliquait-il la semaine dernière. Outre l'aspect symbolique de la rivalité entre les deux écuries, l'enjeu comptable sera également capital puisque Gunners et Spurs se suivent au classement. Le décor est planté.

A lire également :

Toute l'actualité e la Premier League

Relatifs

From the web