thumbnail Bonjour,

Titulaire face à la Lazio Rome à White Hart Lane, Hugo Lloris devrait retrouver le banc ce weekend en championnat pour la réception de QPR.

La situation du capitaine des Bleus à Tottenham continue de faire parler. S'il a très peu été mis à contribution face aux Romains jeudi soir, l'ancien Lyonnais a pu fêter sa première sortie sous les couleurs des Spurs en gardant ses cages inviolées (0-0). André Villas Boas a décidé de le titulariser à la place de Brad Friedel, resté dans les tribunes, mais ce ne sera pas le cas en championnat sauf rebondissement. Lloris va devoir patienter avant de devenir numéro 1.

Bousculer la hiérarchie

Arrivé chez les Spurs lors des dernières heures du mercato estival, l'international français ne s'attendait certainement pas à vivre cette situation aujourd'hui. Interrogé à l'issue de la rencontre, le portier a accepté d'évoquer sa place de numéro 2 à Tottenham. «Les choix appartiennent à l'entraîneur mais je suis ici pour bousculer un peu tout ça. Il n'y a pas de hasard si Tottenham est venu me chercher à Lyon. c'est qu'il y a un avenir dans ce club et que j'en fais partie. Et j'espère que j'aurai davantage de temps de jeu.» Une déclaration qui sonne comme un appel pour l'ancien Niçois, pas habitué à jouer le rôle de doublure. Face à la Lazio, Lloris a passé une soirée plutôt tranquille alors que cette titularisation avait tout du piège. Forcément, ses moindres sorties ont été épiées, mais le gardien a été sérieux les rares fois où il a du s'illustrer. Cependant, pas de quoi inquiéter Friedel ou faire changer d'avis le technicien portugais, Villas Boas. « Il faut rester concentré. Le moindre ballon peut être dangereux et il faut répondre présent. Maintenant, ça me permet d'avoir un peu de temps de jeu dans cette période d'adaptation, de découvrir ce stade et mes nouveaux coéquipiers. Tout ça, c'est positif. »

Grillé chez les Bleus ?

Ceci étant, si Lloris reste numéro 2 à Tottenham sa place de titulaire indiscutable et son statut de capitaine de l'équipe de France seront discutés. Et c'est déjà le cas depuis qu'il a signé chez les Spurs et que l'entraineur du club londonien a déclaré faire confiance au gardien titulaire jusqu'ici, Friedel. Alors, Mandanda se verra-t-il propulser de numéro 2 à numéro 1 ? Rien n'est moins sur. Didier Deschamps a affirmé ne pas s'inquiéter de la situation de son capitaine, même s'il avouait quelques semaines plus tôt que "la réflexion sera faite" quant au statut de Lloris en équipe de France si celui-ci venait à peu jouer à Tottenham. « Il a des matchs tous les 3 ou 4 jours, il jouera tôt ou tard. Si tu ne joues pas pendant trois semaines, je ne peux pas te sélectionner. Il faut au moins faire deux ou trois matchs », a déclaré le sélectionneur des Bleus sur les ondes de RMC. Pour l'instant, seule la Ligue Europa semble être réservée au portier français. Suffisant pour garder sa place et son statut chez les Bleus ? Réponse dans un mois pour le déplacement en Espagne (16 octobre, qualifications au Mondial 2014)

Relatifs

From the web