thumbnail Bonjour,

L’attaque des Blues à montrer de belles choses en ce début de saison mais les jambes vieillissantes au milieu et en défense pourraient être un obstacle à la réussite de Chelsea.

Analyse tactique
By Liam Twomey

Après de très bon début en Premier League, Chelsea est tombé sur un os, ou plutôt sur Radamel Falcao. L’attaquant colombien a explosé à lui tout seul Chelsea. Auteur de 3 buts, Falcao a permis à l’Atlético Madrid d’étriller Chelsea 4-1 et remporter la Supercoupe d’Europe. La performance de l’ancien attaquant du FC Porto a martyrisé la défense des Blues comme personne n’avait fait depuis des années, un signe avant-coureur de la fébrilité défensive du club Londonien.

Le shéma classique
Terry et Lampard empechent la révolution tactique de Di Matteo.

Roberto Di Matteo a une puissance de feu offensive extraordinaire qui a permis aux Blues de disposer tranquillement de Wigan et de Newcastle durant les deux premières journées. Mais une chose est frappante, Chelsea a gagné la Ligue des Champions avec une défense de fer mais aujourd’hui la défense des Londoniens semble fébrile. Et pendant toutes ces années, ce qui a fait le succès des Blues, c’était avant tout une assise défensive solide.

Les flancs inquiètent, c’est une conséquence logique du 4-2-3-1 mis en place par Roberto Di Matteo. Une stratégie qui porte ses fruits en attaque, Hazard et Mata combinent à merveille et alimentent avec brio un Fernando Torres retrouvé.

 Mais avec trois joueurs très offensifs devant, ce sont les cotés qui sont exposés. Ashley Cole et Branislav Ivanovic se retrouvent souvent à défendre seul contre plusieurs adversaires, une situation qui s’est répétée surtout contre Wigan et Reading.

Pour aider à résoudre ce problème, le coach italien a déployé 2 sentinelles au milieu du terrain. Mais trop occupé à défendre et à combler les brèches, ils ne prennent pas assez part au jeu vers l’avant.

L’exposition sur les cotés est une chose mais le manque de mobilité dans l’entrejeu en est une autre. Contre l’Atlético, les Blues n’ont jamais pu déployer leur jeu, la faute à un mauvais relais entre le milieu et l’attaque. Franck Lampard et Jon Obi Mikel ont beaucoup de qualités, mais mettre du rythme dans une équipe ne fait pas partie de leurs palettes.

Une lenteur et un manque de solutions qui ont permis à Falcao de prendre tout son temps dans les espaces et de punir Chelsea avec 3 buts rien qu’en première mi temps. Et encore le Colombien aurait pu faire encore plus mal.


LAMPARD'S MANAGEMENT DREAM

Chelsea peut jouer bien mieux mais le problème du milieu de terrain ne va pas disparaître. Lampard est un joueur superbe, il a été pendant toutes ces années un serviteur merveilleux pour les Blues qui s’est imposé comme un milieu de terrain capable de marquer, un joueur moderne. Mais aujourd’hui Lampard n’a plus 20 ans,  il est un joueur âgé (34 ans) au milieu d’une équipe jeune. Il est de plus en plus difficile pour lui de maintenir son influence dans le jeu des Blues.

Soutenu par Mata et Hazard, Fernando Torres a de quoi faire devant. D’une manière générale, Chelsea ne dépend plus du rendement de son milieu international anglais, même s’il reste capable de débloquer des situations. Mais ce qu’il faut aux Blues, c’est un milieu créateur.

Lampard possède les qualités techniques pour jouer ce rôle, mais avec l’âge, le rythme et le dynamisme ne sont plus les mêmes. Heureusement pour Chelsea, Ramires tient la baraque au milieu, le Brésilien offre un profil complet, apporte du rythme et est un infatigable relayeur.

Très bon porteur de balle, il est le meilleur atout pour assurer la transition entre la défense et l’attaque, son esprit combatif assurerait aussi aux hommes de Di Matteo d’être trop facilement débordés. Quant il sera adapté à la Premier League, Oscar, la nouvelle recrue de Chelsea pourrait bien être la solution à l’équilibre du milieu des Blues.

La tactique envisagée
HIGH LIFE: La défense pourrait jouer plus haut en remplacant Cahill par Terry.

 

L’autre gros problème des Champions d’Europe en titre est le cœur de la défense. Un autre joueur clé de la vieille garde commence à montrer des limites. Capitaine emblématique de Chelsea, défenseur extraordinaire, parmi les tout meilleures du monde pendant une décennie à ce poste ; John Terry est aujourd’hui sur la pente descendante.  

Ce nouveau style de jeu plus offensif proposé par l’entraineur italien ne convient pas à John Terry qui joue au dessus de ses limites physiques. A long terme, il est impossible de voir une place pour lui dans le nouveau Chelsea.

John Terry reste un superbe leader mais l’association entre Cahill et David Luiz pourrait permettre aux Blues de jouer plus haut sur le terrain, ce qui faciliterait le travail des milieux, tout en offrant une meilleure couverture défensive.

Un peu comme à l’image d’un Paul Scholes à Manchester United, Lampard pourrait encore avoir un rôle à jouer à Chelsea, Terry également, mais dans une moindre mesure. L’expérience et la mentalité du milieu des Blues pourraient profiter aux jeunes joueurs de Chelsea. Même âgé, Lampard peu se montrer potentiellement décisif dans les matches à grands enjeux où la pression est forte.

Ces deux formidables joueurs que sont Terry et Lampard on fait leur temps, le moment est venu pour Chelsea de se trouver de nouveaux piliers.


Follow Liam Twomey on 

Relatifs

From the web