thumbnail Bonjour,

Robin Van Persie a lâché cet après-midi ses premiers mots en tant que joueur de Man United. Le buteur batave a étalé notamment à quel point ce challenge l’attirait.

Robin Van Persie est un joueur de Man United. C’est désormais officiel. Malgré tout ce qui le liait à Arsenal, le « Hollandais Volant » n’a pas trop hésité avant d’accepter l’offre qui lui a été faite par les Diables Rouges. N’étant pas dupe, il sait qu’il renvoie l’image d’un traitre ou d’un mercenaire auprès de ses anciens fans du côté de l’Emirates. Pour cette raison, bien qu’il n’était pas obligé, il a jugé utile de se justifier. Assis au côté de Sir Alex Ferguson lors de sa première conférence de presse, il a parlé en détails de toutes les raisons qui l’ont poussé à opter en faveur du grand rival des Gunners.

« C’est le petit gamin en moi qui a choisi MU »

L’attaquant de 29 ans a commencé par expliquer le sentiment qu’il a eu en débarquant à Old Trafford. Des sentiments qu’il n’a pas connus durant sa longue expérience londonienne. « Tout le monde sait que je suis un grand passionné du football et c’est à partir de ce principe là que je prends mes décisions » a-t-il concédé, avant de poursuivre : « c’est toujours difficile de trouver deux choses qui sont complémentaires, l’assemblage parfait. Et en venant à MU, j’ai vraiment le sentiment que ça soit le cas ». Des paroles fortes, qui ne vont certainement pas être du goût de tous ceux qui l’ont longtemps admiré à Arsenal. Il n’est pas allé jusqu’à s’en excuser mais presque : « Arsenal est aussi un grand club, mais c’était un grand challenge de découvrir tout ce qu’il y a ici ».

En signant en faveur des Diables Rouges, Van Persie va pouvoir bénéficier d’un contrat en or que ses ex-dirigeants londoniens n’avaient pas pu lui offrir. Les mauvaises langues se sont empressées de dire que c’est ce qui l’a motivé en premier. Sa réponse fut la suivante : « Man United respire le football. Si vous voyez tous les joueurs au club, le stade et le manager, c’est sur ses choses-là que mon choix s’est basé, a-t-il certifié. Quand je dois prendre décisions difficiles, j’écoute le petit garçon qui est en moi et ce qu’il veut. Ce petit garçon était subjugué par MU ». Son nouveau maillot sur le dos (floqué du numéro 20), RVP n’a pas manqué d’exprimer à quel point il était « fier » et aussi « excité à l’idée de réussir de belles choses » avec sa nouvelle équipe.

A Arsenal, ces dernières années, Van Persie a souvent assisté aux départs des meilleurs joueurs. Le contraste est saisissant avec ce qui lui est arrivé aujourd’hui. Le vestiaire où il vient de mettre les pieds, il s’est vu entouré, non plus de jeunes prometteurs, mais des talents confirmés et de cadres légendaires. « Paul Scholes et Ryan Giggs sont des footballeurs de classe mondiale et ils le prouvent depuis 20 ans. Il y a aussi Wayne Rooney. Évidemment que je voulais jouer avec lui et j’ai dis plein de fois que c’était un très grand joueur » a-t-il clamé. Avec autant de stars au tour, ne craint-il pas une concurrence à laquelle il n’est pas habitué ? « Nous sommes tous là pour attendre le sommet. Chaque joueur de l’équipe est important ». A Arsenal, il l’était un peu plus que les autres.



A lire aussi :

Tout sur la Premier League

Relatifs

From the web