thumbnail Bonjour,

Hier se déroulait la fameuse journée du lendemain de Noël, plus communément appelée « Boxing Day ». Autant dire que cette 18e journée nous a réservé quelques surprises.

Hier se déroulait la fameuse journée du lendemain de Noël, plus communément appelée "Boxing Day". Autant dire que la 18e journée de Premier League nous a réservé quelques surprises et chamboulements au classement. Voici le feuilleton de ce 18e rendez vous en Angleterre !

United refait son retard sur City

Un duel à distance était annoncé entre les deux équipes de Manchester, lors de ce 18e acte. Manchester United recevait le relégable Wigan tandis que Manchester City effectuait un déplacement délicat, mais entièrement dans ses cordes à West Bromwich. Et c’est le second, pourtant leader, qui a craqué le premier lors de cette période de fête. Alors que United s’offre une petite promenade de santé sur son terrain (2-0 (MT)), il est vrai bien aidé par l’expulsion très sévère de l’attaquant des Latics, Sammon (39e), City est tenu en échec à l’extérieur (0-0, (MT)) malgré une domination de tous les instants (64%). Lors de la seconde période, on assiste au même scénario, la donne ne change pas.

Les Red Devils se baladent et améliorent facilement leur goal average face à une équipe de Wigan dépassée. La rencontre se terminera sur le même score qu’à Fulham, mercredi dernier, 5 buts à 0. Grâce à un triplé de Berbatov, mais également 12 buts marqués contre 0 encaissé sur les trois dernières rencontres, les joueurs de Sir Alex Ferguson sont actuellement éblouissants, et se sont totalement relancés dans la course au titre. Car dans le même temps, les Citizen réalisent la mauvaise opération de l'arpès-midi en concédant le match nul sur le terrain de WBA. Bousculés en deuxième mi-temps, en manque de fraicheur et d’envie, les hommes de Roberto Mancini ne ramènent qu’un point de leur déplacement, et laissent revenir à hauteur au classement leur plus grand rival.

Chelsea et Liverpool, détachés de la course au titre !

Deux autres « gros » de Premier League avaient l’occasion de faire leur retard sur la tête du classement. Chelsea et Liverpool recevaient respectivement Fulham et Blackburn à l’occasion de cette 18 journée. Par la réception des "Cottagers", les Blues de Villas Boas se voyaient déjà potentiellement revenir à 8 points des Citizen, car le match se disputait un peu plus tôt dans la journée (14h). Mais dans un derby londonien sous tension, les locaux n’ont jamais semblé en mesure de s’imposer. Incapables d’imprégner le moindre rythme dans la rencontre, les coéquipiers de Fernando Torres, toujours aussi peu en vue, ont laissé évoluer des joueurs de Fulham sans pression, et sont passés proches de la correctionnelle. Car bien qu’avoir ouvert la marque par l’intermédiaire de Juan Mata (47e), les Blues ont beaucoup subit pendant le match. Et c’est à juste titre que les visiteurs ont égalisé grâce à Clint Dempsey (56e), et sont repartis avec le point du match nul de chez leurs voisins (1-1). Une très belle réaction de leur part, après la claque reçue à la maison par United (0-5), la semaine dernière. Chelsea reste tant bien que mal quatrième de ce championnat, mais pourrait voir Arsenal passer devant, si les Gunners s’imposent face aux QPR cet après-midi.

Si Chelsea déçoit, Liverpool ne fait pas mieux ! Du côté des Reds, on se voyait peut être déjà trop beaux, et on présageait un succès facile avec la réception de la lanterne rouge, Blackburn. Mais les derniers du championnat ont tenu la dragée haute aux locaux. C’est même eux qui ouvrent la marque juste avant la pause, en poussant Charlie Adam a marqué contre son camp sur un coup de pied de coin (45e). Le hold up parfait pour les Rovers. Mais ce n’était sans compter sur la motivation de Liverpool au retour des vestiaires, car beaucoup plus motivés, les joueurs de Liverpool auraient pu à juste titre l’emporter hier après-midi (1-1). Si Maxi Rodriguez a rapidement égalisé (53e) en seconde mi-temps, le deuxième but n’est jamais venu. En toute fin de match, Bunn, le portier de Blackburn s’est montré héroïque sur une tentative de Caroll, puis un défenseur a sorti un ballon sur la ligne avant le coup de sifflet final, pour permettre à son équipe de repartir avec le point du nul, inespéré au vu de la deuxième période.

Newcastle sourit à nouveau, Stoke City cale

Cela faisait six matchs que Newcastle n’avait plus gagné en Premier League, et le sursaut d’orgueil des Magpies est venu de la part d’un frenchie, Hatem Ben Arfa. Fraichement entré en jeu dans la rencontre (60e), le milieu offensif de Newcastle s’est fendu d’un superbe but, une demi-volée à hauteur du point de pénalty, pour mettre son équipe sur le bon rail (1-0, 68e). C’est ensuite le buteur sénégalais de l'équipe, Demba Ba (14 buts), qui a clos le score (2-0, 71e) de la partie, plongeant un peu plus Bolton (19e) dans les profondeurs du classement. Stoke City, pour sa part, tourne au ralenti. Après quatre victoires consécutives, les coéquipiers de Peter Crouch enchainent les contre performances.

Si la défaite à City était plutôt logique, le match nul hier soir face à Villa l’était moins (0-0). Stoke (8e) laisse s’échapper Newcastle (7e), qui compte désormais cinq points d’avance. Enfin, Sunderland et Everton n’ont pas pu se départager (1-1), Baines (51e sp) répondant à Colback (26e). Les Blackcats sont 14e tandis que les Toffees restent 10e. Cette 18e journée, riche en émotions et rebondissements, se poursuit aujourd’hui avec trois rencontres au programme. Arsenal peut profiter de la baisse de forme des Blues, pour s’emparer de la quatrième place face aux Wolves (17e). Tottenham se rend à Norwich pour tenter de revenir à 7 points des co-leaders mancuniens, tandis que les promus Swansea  (15e) et QPR (16e) s’affrontent pour s’éloigner de la zone de relégation.

Relatifs

From the web