thumbnail Bonjour,

Pour avoir entonner des chants racistes lors de Inter-Chievo à l’encontre de Balotelli, le club intériste est commandé à payer une amende.

Lors du match Inter-Chievo de dimanche dernier, les supporters de l'Inter de Milan ont entonné des chants racistes à l'encontre de Mario balotelli, leur ancien joueur qui est passé chez le frère ennemi. La Fédération Italienne de Football a condamné le club intériste à une amende 15 000 €. Balotelli est le second joueur milanais à être victime de chants racistes, cette anné, après Boateng.

Relatifs

From the web