thumbnail Bonjour,
Amical, Italie - L’attaque de la diversité

Amical, Italie - L’attaque de la diversité

getty

Cesare Prandelli va peut-être aligner le duo Balotelli-El Shaarawy qui a déjà fait des étincelles, face aux Pays-Bas mercredi en amical ?

Le premier avait offert au second le but "azzurro" lors de la défaite en amical contre la France le 14 novembre (2-1). Pour leur premier match ensemble à l'AC Milan, dimanche, "Super Mario" (22 ans) a réussi un doublé contre l'Udinese (2-1), marquant d'abord sur une passe décisive du "Pharaon" (20 ans) avant de transformer à la dernière seconde un penalty obtenu par le même El Shaarawy.

Symboles de la diversité

Leur association sous le maillot "rossonero" est une nouvelle "merveilleuse", pour Prandelli: "En 'Nazionale' ils savent déjà ce qu'ils doivent faire". Le sélectionneur a prévenu qu'on ne pouvait pas garantir que le duo soit "un choix définitif", mais il va associer les deux symboles de la diversité italienne dans un 4-3-3, avec El Shaarawy, d'origine égyptienne, à gauche, et "Balo", d'origine ghanéenne, en pointe.

"Nous cherchons l'amplitude du front offensif que propose (l'entraîneur milanais) Allegri", a expliqué Prandelli, avec peut-être Antonio Candreva à droite dans le rôle dévolu depuis un mois au jeune Français Mbaye Niang au Milan.  Ce match contre les "Oranje" sera la première sélection de Balotelli, ex-Manchester City, en tant que joueur de Serie A. "Je lui ai dit: fais parler de toi sur le terrain, a expliqué Prandelli au sujet de son tempétueux attaquant. Je le sens plus motivé, et comme ça nous pourrons mieux le surveiller, dans tous les sens du terme (rires)".

Une attaque pour faire évoluer les mentalités

"Mario est devenu un personnage, même contre son gré. Ce qui compte c'est qu'il soit un personnage en tant que footballeur et rien d'autre", a ajouté le sélectionneur, défenseur de la première heure de Super Mario, souvent brillant avec l'Italie, comme à l'Euro (3 buts). "Avec nous il s'est toujours bien comporté et nous n'avons jamais eu à le reprendre. Balotelli est un de ces talents comme il en passe une fois de temps en temps", a encore souligné Prandelli. Il a salué enfin le talent naissant d'El Shaarawy: "Si un joueur marque 15 buts et reste en même temps généreux pour l'équipe, cela signifie qu'il a progressé très vite".

Cette attaque pleine de fraîcheur et de bagout pourrait bien faire évoluer les mentalités en Italie où le racisme ordinaire est l’apanage d’une certaine frange de la population et fait même parfois surface dans les plus hautes sphères de la société. Illustration à Monza, en Lombardie, lors d'une réunion du parti Popolo della Libertà cette semaine, le frère de Silvio Berlusconi, Paolo a pris le micro et traité Balotelli de « nègre de la famille ».

Relatifs

From the web