thumbnail Bonjour,

L'AC Milan ne sera pas puni pour avoir laissé ses joueurs abandonner un match amical après que Kevin-Prince Boateng ait été insulté par les supporters de Pro Patria (D4).

C'est la conclusion - sans suprise - de la commission de discipline de la Ligue italienne, mardi. «Dans le règlement actuel du football, rien ne permet à une équipe d'arrêter le jeu et d'abandonner le terrain sans l'accord de l'arbitre ou des responsables de la sécurité publique» commence par rappeler la commission dans un communiqué. «Toutefois, les valeurs essentielles du sport et de la civilité excluent des mesures disciplinaires contre un geste de solidarité à l'égard d'une victime d'insultes vulgaires uniquement en raison de la couleur de sa peau», poursuit le texte.

Boateng et le Milan avaient reçu de nombreux soutiens, y compris de Sepp Blatter, le président de la FIFA, estimant que le joueur avait été «courageux» mais que quitter le terrain n'était «pas une solution à long terme». Pro Patria a été sanctionné d'un match à huis clos après l'incident.

Relatifs

From the web