thumbnail Bonjour,

Le jeune brésilien avait le monde à ses pieds à son arrivée à Milan en 2007, ravagé par les blessures, il retourne à son point de départ.

Par Mark Doyle

Il y a moins d’un an, le PSG rêvait de Pato, étant prêt à payer 25 millions d’euros pour s’offrir les services du Brésilien. Aujourd’hui, il se dit que les Corinthians n’auront à payer que 15 millions pour le recruter. La dépréciation de la valeur marchande du joueur brésilien cache une longue et interminable déchéance. 

Les stats de PATO en SERIE A
Saison
2007-08

2008-09

2009-10

2010-11

2011-12

2012-13
Matchs
18

36

23

25

11

4
Buts
9

15

12

14

1

0
A l’époque de son arrivée en fanfare depuis l’international à l’été 2007, Pato était considéré comme la plus grande promesse de renouveau du foot brésilien. On avait du attendre jusqu'au 13 janvier pour voir ses grands débuts à cause des lois très stricts de la Fifa sur le travail des mineurs.

Lors de cette rencontre face à Naples, son compatriote et idole Ronaldo avait inscrit un doublé. Mais c’est bien Pato qui avait illuminé la rencontre. Le « canard » avait brillé d’un éclat trop intense pour les Partenopei, en se jouant du défenseur napolitain Giuseppe Favalli avant de tromper tranquillement le gardien Gennaro Iezzo. TLe sentiment général parmi les Rossoneri ce soir-là était que l'attente valait finalement le coup.

Il marquera encore huit fois avant la fin de la saison en Serie A, formant un merveilleux triumvirat d'attaque avec ses compatriotes Ronaldo et Kaka. L'année d'après, il marquera 18 buts toutes competitions confondues. Andriy Shevchenko, retourné  Milan après avoir largement déçu à Chelsea, n'en avait marqué que deux. Il était clair à l'époque que Pato n'avait pas seulement hérité du numéro 7 de l'Ukrainien mais également de son statut de talisman du Milan. Pato a effectué 36 apparitions en championnat lors de la saison 2008-09. Malheureusement, ce fut bien la dernière fois qu'il a pu enchainer autant de matchs.

Les 4 dernières saisons ont été un festival de blessures en tous genres. En janvie 2010, pato est devenu le premier brésilien nommé meilleur jeune de l'année en Serie A. Mais les soucis musculaires commençaient à se faire sentir. Quand il était en forme, Pato continuait à briller, avec notamment 14 buts  en 2010-11 mais s'est mal au même aducteur 3 fois la même année.

Ses épisodes de brillance se produisaient encore assez régulièrement, on se souvient de son but contre Barcelone dès l'entame de match la saison dernière en faussant compagnie à ses gardes du corps avant de tirer entre les jambes de Valdes. Mais si la défense du barça n'a jamais pu le ratrapper, les blessures y sont, elles, parvenues.

5 jeunes virtuoses qui ont échoué
 FREDDY ADU

Considéré par certains (dont Pelé lui-même) comme le “nouveau Pele” mais n'a jamais pus 'imposer en Europe et a du retourner en MLS.
 SEBASTIAN DEISLER

Considéré comme la nouvelle star du foot allemand, il a du céder à une retraite prématurée à 27 ans seulement après avoir perdu moult bataille afce aux blessures et à la dépression.
 KERLON

L'otarie est devenue célèbre pour son fameux dribble éponyme mais n'a jamais pu être transféré en Italie come il le voulait et doit se contenter du championnat japonais.
BOJAN

Il a débuté au barça à 17 ans, mais n'a jamais pu s'imposer dans le onze type. Il occupe le banc aujourd'hui à Milan après une année pauvre à la Roma.
 NII LAMPTEY

Un autre futur pelé qui a débuté très jeune (16 ans) à Anderlecht et qui s'est avéré un flop après un passage à Aston Villa.
Cette année, pato n'a toujours pas marqué en Serie A, de multiplessoucis à la cuisse ne lui ont permis que 7 apparitions en championnat. Le plus dur pour lui, c'est que la source des es problèmes reste un mystère, même Milan Lab n'est pas parvenu à fournir un diagnostique.

Même un voyage médical aux USA pour y consulter un célèbre neurologiste chiropracticien n'a rien donné. Même Silvio Berlusconi, le propriétaire du Milan, a perdu patience, affirmant le mois dernier que "Pato est sun problème. C'est un problème car il était l'un des meilleurs joueurs du Milan et qu'il avait un futur brillant devant lui."

L'équipe de Massimiliano Allegri est désormais prêt à perdre €7m sur le joueur. Ce qui montre que Berlusconi a décidé que Pato n'a plus aucune chance de redevenir le joueur qu'il était.

On peut même supposer que même sans les blessures, le joueur n'aurait jamais réalisé son potentiel. Après son superbe doublé en C1 face au Real Madrid lors de la saison 2009-10, on aurait ctru qu'il était enfin lancé. mais il s'est avéré que Pato n'a pas progressé, comptant toujours sur son explosivité et ne développant pas l'intelligence de jeu nécessaire qui aurait complété sa panoplie. C'est un schéma, un cercle vicieux qui a déà fait pas mal de victimes à l'instar de Michael Owen.

Pato a souvent eu du mal face à des équipes qui ne lui offraient pas assez d'espace pour deployer sa vitesse. Il n'est pas bon des deux pieds et reste assez quelconque dans les airs. En fait, Pato donne l'impression d'être toujours le ùmême joueur sans avoir développé ne serait-ce qu'une once d'évolution.

Bien sûr, les blessures y sont également pour beaucoup et nous font presque oublier qu'il n'a que 23 ans et qu'il peut encore fire mentir ses détracteurs.

On citera, pour le mot de la fin, son coéquipier Stephan El Shaarawy: “il est potentiellement le meilleur joueur du monde.” A condition que ses plus beaux jours ne soient pas déjà derrière lui.

Relatifs

From the web