thumbnail Bonjour,

Dans le cadre de l’affaire Calciomesse, Naples a écopé ce mercredi d’une pénalité de deux points de la part de la Fédération Italienne de football.

Après l’Atalanta et Sienne, Naples a dû payer ce lundi ses frasques dans l’affaire de Calciomesse, le scandale des paris truqués sur lequel enquête la Fédération italienne depuis plusieurs mois. Les Partenopei se sont vus retirés deux points en Serie A et deux de ses joueurs, en l’occurrence Paolo Cannavaro et Gianluca Grava, ont été suspendus pour une durée de six mois pour «non-dénonciation de faits de corruption». Des punitions contre lesquelles les dirigeants du club comptent d’ores et déjà faire appel et demander également des dommages et intérêts. « La sanction est injuste et absolument inadéquate» a affirmé son avocat Mattia Grassani.

Relatifs

From the web