thumbnail Bonjour,

Après de nombreux départs, l'effectif est un chantier ouvert avec de nombreux points d'interrogations. Zoom sur le mercato d'un des plus grands clubs d'Europe.

Après Rossellini, c’est Allegri qui titre son œuvre « l’année zéro ». En effet, le Milan AC a perdu de nombreux anciens tels que Nesta, Seedorf, Gattuso ou Zambrotta dès la fin de la saison. Berlusconi a ensuite laissé partir les deux pièces maîtresses de son équipe, Zlatan Ibrahimovic et Thiago Silva. Orpheline de nombreux joueurs, Allegri a déclaré : « En tout, 12 champions sont partis. Certains à cause de leur âges, d'autres parce que le club l'a décidé. C'est l'an zéro pour Milan. Nous devons travailler sur les fondations même s'il y a beaucoup de joueurs qui sont encore là. Il reste un mois de marché des transfert et la saison dernière, l'équipe a vraiment changé de visage à la fin du marché. ». En effet, l’année dernière, Nocerino et Aquilani sont arrivés dans les dernières jours. A fortiori l’année précédente ou les rossoneri avait recrutés Ibrahimovic et Robinho.

Le trofeo Tim l’a confirmé, bien que de nombreux internationaux manquaient à l’appel, le Milan a montré être largement en retard par rapport à ses deux concurrents direct que sont l’Inter, et surtout la Juventus. La course au titre cette saison peut-être remise en cause si le club n’agit pas au plus vite sur le marché des transferts. Malheureusement, cette saison pourrait être celle du redimensionnement du Milan. Galliani lui-même l’a avoué : "Le marché a changé. Les grands joueurs ne peuvent plus arriver en Italie". Il semble que le directeur général lombard ait raison. Seuls Montolivo, Acerbi, Constant et Traoré, sont venus renforcés l’effectif milanais. Aucun nom à faire soulever les foules. Loin des arrivés d’un Ronaldinho, ou d’un Kaka, ramené un gros joueurs pour faire bondir les supporteurs de leur siège sera une mission impossible cette saison. Supporteurs qui se font justement de plus en plus inquiet, au point de se faire rembourser les abonnements pris avant le départ d’Ibra et de Thiago Silva.

Allegri l’a demandé, il veut un renfort par ligne. Galliani lui a promis et un attaquant, un milieu et un défenseur devrait arriver. Qui peuvent être les cibles milanaises ?

En attaque, l’objectif est bien évidemment de remplacer le suédois. Dzeko était l’une des pistes, mais l’attaquant bosniaque a rejeté l’invitation, preuve de la perte d’attractivité du club. Mettre un râteau au Milan était considéré comme une insanité il y a quelques années. Alors le club italien préfère acheter au label vert-blanc-rouge. Pazzini, invité par l’Inter a quitté le club, est la dernière idée de Berlusconi et ses amis, tandis que Matri, qui aura du mal a trouver une place de titulaire fixe à la Juve, aimerait bien retourner dans son club formateur.

Le milieu de terrain est la zone la plus fournie, et a déjà vu les arrivées du français Constant, de Montolivo, joueur de qualité, ainsi que Traoré. Ce compartiment de jeu ne devrait pas trop être modifier, bien que certaines rumeurs circulent comme celle d’un retour de Kaka, que Mourinho vient de pousser vers la sortie, Lassana Diarra qui demande cependant un salaire trop élevé ou encore le belge Witsel. Aucune de ces affaires sont à un point avancé et tout devrait se faire en fin de mercato, stratégie milanaise pour retirer des joueurs à moindres coup depuis des années.

En revanche, la défense est un chantier ouvert. Après les départs de Nesta et de Thiago Silva, il ne reste plus grand-chose de l’arrière garde milanaise. Si le côté droit semble être au point avec Abate de plus en plus mûr, et le nouveau De Sciglio, très intéressant lors de cette préparation, l’autre couloir préoccupe. Taiwo ne semble pas s’être adapté au championnat Italien, trop tactique, et Mesbah ne semble pas avoir le niveau Milan. Aucun nom n’a pour l’instant été évoqué pour le couloir gauche et le club devrait se contenter de ses deux jours (plus Antonini) pour la saison à venir.

En défense centrale, de nombreuses rumeurs circulent, la plus persistante étant celle de Mbiwa, qui a avoué être intéressé par le club. Au final, Nicollin pourrait laisser partir son joueur qui avait déjà un bon de sortie avant toute cette histoire. Sinon, Rolando ou Rannochia sont des candidats sérieux pour épauler Mèxes, qui devrait devenir le leader de cette défense. A noter que si le montpelliérain devrait signer, Milan aurait une défense 100% française.

Le marché est encore long et tout ceci pourrait arriver en fin de mercato, avec l’arrivée des premiers matches officiels.

Relatifs