thumbnail Bonjour,

A la fin de l'Euro, le président de l'UEFA Michel Platini revient sur un des paris de cet Euro : l'arbitrage à 5

"C'était l'innovation principale sur le terrain par rapport aux éditions précédentes de l'Euro et l'arbitrage à cinq a été un vrai plus pour la qualité du football qui a été pratiqué. Cela a permis de supprimer les simulations dans la surface de réparation, et cela a permis aussi de limiter grandement les accrochages de maillots sur les coups de pied arrêtés. Au final, il y a eu plus de buts et surtout significativement plus de buts de la tête dans cet Euro que lors des autres grandes compétitions internationales. Ce n'est pas un hasard" s'est exprimé Platini sur le site officiel de l'UEFA. Si vous vous demandiez encore, Platini est contre la technologie et défendra son arbitrage humain bec et ongles.

Relatifs

From the web