thumbnail Bonjour,

Dans le cadre de la 2e journée du Groupe A de l'Euro, la Grèce est opposée à la Republique Tchèque mardi. Une rencontre où la défaite sera interdite pour les deux sélections.

  EQUIPES PROBABLES

GRECE

Chalkias
Torossidis, Papadopoulos, Malezas, Holebas
Maniatis, Katsouranis, Karagounis
Salpingidis, Gekas, Samaras

REP. TCHEQUE

Cech
Gebre Selassie, Kadlec, Hubnik, Sivok
Hubschman, Rosicky
Plasil, Pilar, Jiracek
Baros

Héroïque vendredi dernier face à la Pologne lors du match d'ouverture de l'Euro, la Grèce a le devoir de confirmer cette belle prestation dès ce mardi contre la République Tchèque. Les Hellènes ont montré qu'ils avaient les moyens de viser une place dans les quarts, mais pour cela il faudra aussi qu'ils se montrer réguliers. Face à la République Tchèque, ils seraient donc bien inspirés de l'emporter. Ca ne sera pas de tout repos puisque la sélection de Bilek est dans l'obligation de se ressaisir après sa faillite contre la Russie (1-4).

Des changements attendus chez les Grecs

Si Karagounis avait réussi à transformer son pénalty contre les Polonais, les Grecs seraient déjà en pôle position pour franchir la phase des poules. Ce n'est pas le cas et c'est pourquoi les hommes de Fernando Santos doivent rester concentrés et se dire que rien n'est fait. Leur mission est donc de répéter la même prestation face aux Tchèques, mais en arrachant la victoire au bout. Dans cette optique, les absences d'Avraam Papadopoulos (blessé) et celle de Sokratis Papastathopoulos (suspendu) ne va pas trop les aider.

Du côté tchèque, on est encore plus impatients de disputer cette rencontre. Fessés par les Russie pour leur entrée en lice dans la compétition, Milan Baros et ses partenaires ont passé les derniers jours à se remobiliser et à essayer de se remotiver pour redresser la barre tant qu'il est encore temps. Ils savent cependant qu'il ne suffit pas de le vouloir, il faut également le démontrer sur le terrain. Dans le but de changer le donne, le sélectionneur pourrait procéder à quelques modifications dans son onze de départ, en lançant, par exemple, le duo Tomas Necid et Tomas Pekhart.

  LE SAVIEZ VOUS ?
  • La Russie a attaqué son Euro fort d'une série de 14 matches sans le moindre revers. A son actif, notamment, un large succès contre l'Italie (3-0) en amical.
  • Des 23 joueurs qui figurent dans le groupe de Dick Advocaat, 11 ont pris part à l'Euro 2008 lorsque la Russie avait atteint le dernier carré. Et 7 ont été de la partie au Portugal à l'occasion de l'Euro 2004.
  • Les attaquants russes sont les plus vieux du tournoi avec une moyenne d'âge tournant autour de 30 ans. A contrario, les avant-centres anglais (23) et polonais (24) sont les plus jeunes.
  • La sélection de Dick Advocaat a concédé seulement quatre buts dans la phase qualificative de l'Euro. Dans son groupe, elle a devancé l'Eire, également qualifiée pour cette compétition.
  • La République Tchèque s'est qualifiée pour l'Euro 2012 en devançant dans son groupe l’Écosse. En barrage, elle s'est défaite du Monténégro (3-0, sur l'ensemble des deux matches).
  • La sélection de Bilek, qui fait ses débuts comme sélectionneur dans un tournoi majeur international, a, toutefois, perdu sa dernière sortie pré-Euro, jouée contre la Hongrie (1-2).
  • Cinq joueurs de la sélection tchèque disputent cette année leur troisième Championnat d'Europe consécutif.

Relatifs

From the web