thumbnail Bonjour,

A quelques jours du choc entre la France et l’Angleterre, Goal.com s’est penché sur ce qui plaide en faveur d’un succès tricolore face aux Three Lions.

Comme ce fut le cas il y a huit ans au Portugal, la France attaque son Euro par une confrontation contre l’Angleterre. Ca sera le match phare du Groupe D de ce tournoi. A Donetsk, les deux sélections se promettent un duel sans merci, ce qui promet une confrontation particulièrement équitable. Difficile, en ces circonstances, d’émettre le moindre pronostique quant à l’issue de ce match. Mais, en même temps, il y a des indicateurs incontestables qui plaident en faveur d’un résultat positif des Tricolores. La rédaction de Goal.com vous les a énuméré.

Loin de nous l’idée d’influencer les pronostiqueurs ou alors céder dans un quelconque chauvinisme, mais il existe des données qui laissent sérieusement présager un succès de la bande à Blanc face à celle de Roy Hodgson. Des données d’ordre statistique ou alors psychologique. Bien sûr, rien ne dire que cela va réellement se produire, mais si tel est le cas, il y a de fortes chances pour que la ou les clés de la victoire bleue résident dans les arguments avancés ci-dessous.

1. Parce que la France n’a plus perdu le moindre match depuis 21 rencontres
L’équipe tricolore se présente à l’Euro fort d’une superbe série de 21 matches sans le moindre revers. Plus précisément, Adil Rami et ses coéquipiers ne se sont plus inclinés depuis le mois de septembre 2010. Soit depuis les débuts de Laurent Blanc au poste de sélectionneur. Même s’ils n’en parlent pas trop, les Tricolores ont à cœur de prolonger cette belle dynamique et aussi démontrer qu’ils peuvent l’exporter sur une compétition majeure. Contre l’Angleterre, dont le dernier faux-pas date du mois de mars (contre les Pays-Bas, 2-3), il est clair que cette donnée apparait comme un vrai ascendant psychologique. En sachant qu’entre les grandes nations de football, la décision se fait souvent sur des détails, il n’est donc pas impossible que c’est ce petit plus qui va faire la différence dans ce duel.

2. Parce que la France n’a plus été battue par l’Angleterre depuis 15 ans
S’il y a bien une sélection de renom que l’Equipe de France aime bien affronter ces dernières années c’est l’Angleterre. Et pour cause ; les Bleus sont sortis vainqueurs de leur trois ultimes oppositions face aux Three Lions et aussi parce qu’ils n’ont plus perdu face à cet adversaire depuis le mois de juin 1997. C’était à l’occasion du Tournoi de France (0-1). Quand on sait ce que ce genre de régularité peut procurer comme confiance, il n’est pas besoin de préciser que Samir Nasri et compagnie partiront avec un réel avantage. Après, il faut qu’ils puissent parfaitement l’exploiter une fois sur le terrain. Ce qui est, il faut en convenir, une toute autre paire de manches.



3. Parce qu'il y a plus de talent dans le camp tricolore
Il aurait été difficile de le prouver il y a encore quelques mois, mais le onze français qui foulera lundi la pelouse de Donetsk parait être supérieur à celui d’Angleterre en terme intrinsèque. En dépit des absences d’Eric Abidal et de Bacary Sagna, l’équipe française a fière allure et n’a rien à avoir avec les Three Lions, qui n’est jamais parue aussi peu séduisante sur le papier. Même s’il est toujours préférable de ne pas trop parler avec le match, le fait donc que les hommes de Blanc sont aujourd’hui un cran au dessous de ceux de Hodgson tombe sous le sens. En outre, si l’on évoque les individualités, il est difficile de trouver un international anglais qui a réalisé une aussi pleine que celles accomplies par Franck Ribéry ou Karim Benzema.

4. Parce que les Anglais seront privés de Rooney, Ferdinand et Lampard
Au-delà de l’aspect technique, l’Angleterre se présentera à ce match avec un net déficit en terme d’expérience. Avec 26 ans de moyenne d’âge, les Three Lions possèdent, pour information, la troisième sélection la plus jeune de cet Euro. Ce n’est pas vraiment l’idéal pour se mettre dans les meilleures prédispositions en vue d’un bon parcours. A cela, on peut ajouter le fait que lors de ce match face aux Bleus, ils seront privés de trois cadres importants. Wayne Rooney, qui sera suspendu, Frank Lampard, blessé, et Rio Ferdinand, écarté à la surprise générale du groupe des 23. C’est toute une épine dorsale qui va donc manquer à l’appel, et on ne voit personne susceptible de faire oublier les absences. Comble de malheur, à ce trio est venu aussi s’additionner le forfait de Gareth Barry et de Gary Cahill. Les Anglais auront beau se dire qu’ils ne sont jamais aussi forts que dans l’adversité, on voit mal comment pourront-ils surmonter tous ses forfaits.

5. Parce que les Bleus seront plus conquérants
La dernière raison pour laquelle la France va s’offrir le scalp de l’Angleterre c’est parce qu’elle va produire un football offensif avec un trio de devant qui est en ce moment en pleine bourre. A contrairement, leur adversaire va se contenter de rester derrière en attendant un bon coup à jouer offensivement. C’est ce que laisse sérieusement supposer la tactique employée par Roy Hodgson lors des derniers matches amicaux. Et puis, Gerrard et cie ne sont tout simplement pas armés pour s’aventurer à prendre le jeu à leur compte et se découvrir. Si l’esprit d’initiative et la prise de risque sont récompensés, la France devrait donc remporter cette partie. A moins, bien sûr, qu’elle se montre inefficace pour concrétiser la domination qui s’annonce.

A lire aussi :

Tout sur l’Euro 2012

Relatifs

From the web