thumbnail Bonjour,

Même s'il reconnait que la sélection italienne a "trop subi" face à la Russie, Cesare Prandelli dédramatise et l'affirme haut et fort: "Nous serons prêt" a t-il lâché.

"C’est dommage parce que les épisodes ne nous ont pas aidé mais nous avons souffert. C’est notre troisième rencontre en huit mois, il faut travailler et corriger tout cela, les joueurs sont déjà prêts sur de nombreux points mais ce n’est pas suffisant. Le problème de la défense ? Ça vient aussi de l’attaque, il faut de l’équilibre dans tous les domaines." a déclaré Cesare Prandelli après la défaite de l'Italie face à la Russie (0-3).

Relatifs