OM-OL, Gignac-Lacazette et toutes les statistiques du choc de Ligue 1

Découvrez le dossier statistique avant le match de Ligue 1 entre l'Olympique de Marseille et l'Olympique Lyonnais programmé dimanche soir au Vélodrome.

Equipe

28

Matches joués

28

 

Attaque

 

56

Buts

56

89%

% de buts dans la surface

89%

14

…de la tête

4

41

...dans le jeu

41

15

…sur coup de pied arrêté

15

15.8

Tirs par match

13.7

44.0%

% de tirs cadrés

51.5%

7.9

Un but tous les x tirs

6.9

 

Distribution

 

445

Passes par match

511.6

84.0%

% de passes réussies

83.2%

 

Dribbles

 

30

Dribbles par match

23.1

49.9%

% de dribbles réussis

49.2%

 

Duels

 

129

Duels par match

117.0

50.6%

% de duels gagnés

49.6%

 

Défense

 

7

Matches sans encaisser de but

12

31

Buts encaissés

22

3.9

Tirs cadrés subis par match

3.3

 

Discipline

 

14.5

Fautes commises par match

15.8

14.7

Fautes subies par match

14.7

41

Cartons jaunes

44

3

Cartons rouges

0

Quand on pense à Marseille-Lyon, on pense grosse ambiance. Normal, quand deux des clubs les plus populaires de France se retrouvent. On pense aussi buts. Impossible d’oublier le 5-5 de novembre 2009, surtout quand les deux meilleures attaques actuelles de Ligue 1 s’apprêtent à en découdre. Mais cette saison, on pense aussi titre. Car dimanche soir, au Vélodrome, se jouera peut-être un tournant de la saison. Si l’OM l’emporte, il se relancera dans la course en revenant au contact de Lyon. Si c’est l’OL, il éliminera quasiment un concurrent direct en le reléguant à 7 points. Le résultat du PSG à Bordeaux, plus tôt dans l’après-midi, pourrait même accentuer cette pression. Et malgré le fait que le match se tienne au Vélodrome, devant son public, c’est bien l’OM qui l’a sur les épaules.

Et pour cause. Lyon est le club adverse qui s’est imposé le plus de fois à Marseille en L1 au 21e siècle (5). Le 5-1 infligé à Montpellier le week-end dernier apparaît comme un autre message adressé aux Marseillais, qui n’ont pas réussi à garder leur cage inviolée à domicile face aux Lyonnais lors de leurs 12 derniers matches de Ligue 1. Surtout, l’OM traverse une période de doutes devant son public. Après son impressionnante série de 11 succès d’affilée entre fin août et fin janvier, l’OM a buté sur Reims (2-2) avant de chuter contre Caen (2-3) ce mois-ci. Lyon a donc les stats pour lui, jusque sur son banc. Hubert Fournier n’a jamais perdu au Vélodrome comme entraîneur, tandis que Marcelo Bielsa a perdu ses 3 précédentes confrontations face aux Rhodaniens (Bilbao + OM).

André-Pierre Gignac

Joueur

Alexandre Lacazette

Equipe

28

Matches

25

2,342

Temps de jeu (minutes)

2,151

 

Face au But

 

16

Buts

23

146

Un but toutes les…(mins)

94

6

Buts de la tête

2

1

Buts hors de la surface

4

1

Penalty raté

1

3.7

Tirs par match

3.2

54.0%

% de tirs cadrés

67.2%

 

Distribution

 

31.8

Ballons par match

45.4

5.1

Ballons touchés dans la surface adverse/match

5.2

2

Passes décisives

5

15

Dernières passes avant un tir

41

17.3

Passes par match

28.1

77%

% de passes réussies

79%

 

Duels

 

10.4

Duels par match

13.7

32%

% de duels gagnés

42%

 

Dribbles

 

2.4

Dribbles par match

4.4

34%

% de dribbles réussis

54%

 

Discipline

 

43

Fautes commises

45

30

Fautes subies

43

C’est le face-à-face entre les deux meilleurs buteurs actuels de Ligue 1. Si André-Pierre Gignac a débuté les deux dernières rencontres de l’OM sur le banc, son talent de buteur n’en a pas été affecté. Au contraire. Non seulement il a marqué lors de ses deux derniers matches après être entré en jeu, mais il est surtout devenu le meilleur buteur en activité en Ligue 1, avec 97 réalisations. Et pourquoi pas atteindre la barre des 100 dès ce week-end, afin de succéder au dernier joueur en date ayant franchi cette barre, qui n’est autre que l’ex-Lyonnais, Bafétimbi Gomis ? Auteur de 3 buts lors de ses trois derniers matches de championnat face à l’OL, le Martégal sera la menace n°1 pour l’OL. Qu’il soit titulaire ou remplaçant.

Mais en face, l’OL aura du répondant. Auteur de 23 buts en L1 cette saison, Alexandre Lacazette se dirige tout droit vers le titre honorifique de meilleur buteur. Il a déjà atteint le total de Sonny Anderson datant de 1999/00, entrant davantage dans l’histoire du club. Et ses 12 réalisations lors de ses 9 derniers matches de L1 laissent penser qu’il ne va pas s’arrêter en si bon chemin, lui qui a trouvé en Nabil Fekir, son partenaire de l’attaque, le complément idéal. Pour preuve: ce sont les deux joueurs français des 5 grands championnats européens qui affichent le meilleur total en cumulé buts + passes décisives + penalties remportés (28 & 23).

 

Statistiques

 

28

Gignac, Imbula, Mandanda

Matches joués

Lopes, Tolisso

28

16

André-Pierre Gignac

Buts

Alexandre Lacazette

23

47

André-Pierre Gignac

Tirs cadrés

Alexandre Lacazette

43

11

Dimitri Payet

Assists

Nabil Fekir

7

1530

Giannelli Imbula

Passes

Christophe Jallet

1565

166

Florian Thauvin

Dribbles

Nabil Fekir

135

77

Giannelli Imbula

Tacles

Maxime Gonalons

120

266

Giannelli Imbula

Duels gagnés

Maxime Gonalons

238

58

Jacques-Alaixys Romao

Interceptions

Maxime Gonalons

76

61

Giannelli Imbula

Fautes subies

Nabil Fekir

86