thumbnail Bonjour,

Alors que le président lyonnais l'accuse de lui avoir assené un coup dans le dos après le derby, Stéphane Ruffier nie totalement ce qu'a rapporté Jean-Michel Aulas.

"Il y avait une altercation dans laquelle je n'étais pas impliqué. Mon entraîneur des gardiens, Fabrice Grange, était entouré de pas mal de gens qui le poussaient. Jean-Michel Aulas est arrivé, je ne sais pas pourquoi. Je n’ai fait que le repousser. Il dit que je l’ai frappé dans le dos, c’est scandaleux ! Si je l’avais fait, il n’aurait pas pu faire une interview avec Canal + trois minutes plus tard… Je n’attaque pas les gens dans le dos, et d’ailleurs je n’attaque personne, ce n’est pas mon éducation (...) Ses déclarations sont honteuses" a ainsi déclaré le portier stéphanois au Parisien. 

Relatifs