thumbnail Bonjour,

Patrick Gabriel, le coach de l’ASNL, est apparu abattu mais aussi réaliste après la relégation de son club en Ligue 2.

Sur son terrain de Marcel-Picot, lAS Nancy a subi la loi de Bastia (1-2) ce samedi et ce revers a mis fin aux derniers espoirs des Lorrains de se maintenir en Ligue 1. Après la partie, c’est un Patrick Gabriel grandement attristé qui est apparu devant les journalistes. Mais, le coach lorrain a aussi reconnu que l’objectif du maintien était trop dur à assurer. « Il ne faut pas baisser la tête. Mais c'est évidemment une grosse déception pour les joueurs et pour le club, a-t-il confié en conférence de presse. On a craqué tout simplement. On a été un peu tendus et on n'a pas su se libérer. On a eu des occasions et eux marquent sur leur première. Les joueurs ont fait les efforts, on a cravaché dur mais la marche était trop haute ».

Relatifs