thumbnail Bonjour,

L'entraîneur de Lyon Rémi Garde a estimé vendredi que l'état d'esprit affiché par son équipe serait l'une des clés du déplacement de l'OL (3e), dimanche à Nancy (16e).



L'état d'esprit sera-t-il l'une des clés pour l'OL afin de bien négocier ce match à Nancy ?
Un sprint final se joue avec des compétiteurs et une grosse cohésion, et il en faudra à Nancy. Ce club est soutenu de manière inversement proportionnelle à ce qui lui est arrivé en première moitié de saison. Le soutien sera très fort car l'ASNL est en passe de réaliser l'exploit de se maintenir. Nous aurons certainement des moments difficiles dans le match et à ce moment là, la cohésion et la solidarité seront très importantes. Et bien sûr, l'état d'esprit sera l'une des clés de cette rencontre.

En 2013, Nancy a pris deux points de plus que Lyon. Quel est votre sentiment ?
Ce n'est pas un secret de voir que le Lyon de 2013 n'est pas celui de 2012, mais nous sommes encore dans nos objectifs d'être sur le podium en fin de saison. Cela ne tient qu'à nous de continuer dans cette voie par un bon résultat à Nancy.

Jouer sur un terrain synthétique est-il quelque chose d'assimilé désormais ?
Je ne suis pas favorable à ce type de surface car je suis de ceux qui pensent que le football doit se jouer sur l'herbe. Maintenant, si les règlements permettent aux clubs d'installer de tels terrains, ils peuvent en profiter, mais je trouve que l'on doit jouer sur l'herbe et de passer de l'herbe à un synthétique n'est bon pour personne.

Avez-vous travaillé sur synthétique cette semaine ?
Non, pas du tout, car par le passé, des joueurs se sont plaints car ils s'étaient blessés. J'estime que ce n'est pas en une semaine que l'on prend des repères et j'ai estimé qu'il fallait rester s'entraîner sur une surface traditionnelle.

Est-ce que cela entre en ligne de compte dans la causerie d'avant-match ?
On y fait allusion mais ce n'est pas déterminant. Ce ne sont pas deux séances sur synthétique qui familiarisent les joueurs à ce type de surface. Il y a différentes qualités de synthétique et ceux que nous avons au centre d'entraînement sont de bien meilleure qualité que ceux que l'on trouve à Lorient et Nancy, d'après ce que j'avais constaté la saison passée. Selon le temps, qu'il pleuve ou non, la surface est différente. Il faudra s'adapter au dernier moment mais les Nancéiens ont beaucoup plus l'habitude.

L'équipe de l'OL qui va terminer le championnat, est très jeune. Qu'en pensez-vous ?
Ce n'est pas surprenant si c'est ainsi avec le recul et lorsque l'on voit ce qu'il s'est passé depuis 18 mois à l'OL. Nous avons perdu beaucoup de joueurs d'expérience, dont un à la trêve hivernale (Michel Bastos) et dont tout le monde se félicite en Allemagne de ses bonnes performances. Il faut les remplacer et cela donne des opportunités aux jeunes du club qui les saisissent relativement bien et doivent continuer dans cette voie.

Vous êtes-vous fixé un nombre de points à atteindre ?
Non. Il n'y a pas de nombre de points fixé. Ce match de Nancy est très important. Nous allons là-bas pour récupérer des points que nous avons laissés dimanche dans le derby (1-1) en sachant que l'ASNL a un tout autre visage en 2013 qu'en 2012. Ce ne sera pas simple mais nous y allons dans cet esprit.

Relatifs

From the web