thumbnail Bonjour,

Claude Puel, l'entraîneur de Nice vainqueur de Toulouse (4-3) samedi, a analysé le match de fou qui a eu lieu samedi soir.

"On ne va pas commencer à s'enflammer", a souligné Claude Puel, l'entraîneur de Nice vainqueur de Toulouse (4-3) samedi, en référence aux deux derniers matches perdus par les Azuréens, qui prennent provisoirement la quatrième place de Ligue 1.

Comment avez-vous vécu cette rencontre décousue au final haletant?
C'est un match un peu particulier (sourires). On est passés par tous les états: la colère, la frustration, la joie. On est très heureux de l'avoir gagné. On a fait preuve de beaucoup beaucoup de caractère et c'est ce genre d'ingrédients qu'il faut pour continuer la course. Par contre il faudra régler certains problèmes défensifs car cela ne me va pas trop.

Vous semblez particulièrement fier de la force mentale de votre équipe.
On avait perdu ce caractère qui faisait notre force depuis le début du championnat. Oui, je suis heureux d'avoir retrouvé cela ce soir. C'est bien d'avoir repris le fil de notre championnat. Il faudra y rajouter plus de maîtrise et corriger ce qui mérite de l'être pour être capable de durer.

Justement, cette victoire ne confirme-t-elle pas tout de même que votre équipe a vraiment un coup à jouer en cette fin de saison?
On sortait de trois défaites en quatre matches alors on ne va pas commencer à s'enflammer après cette victoire. On ne va pas faire des projets car quand on voit le contenu de ce soir on s'aperçoit qu'il y a encore beaucoup de choses à améliorer. Ces trois points vont nous faire le plus grand bien pour la suite de la saison mais il ne faut pas voir plus loin pour l'instant. Pour finir, je tiens aussi à féliciter cette équipe de Toulouse qui aurait mérité la victoire autant que nous ce soir.

Relatifs

From the web