thumbnail Bonjour,

Coup de tonnerre à Paris. QSI, l’autorité d’investissement qatarie, a annoncé avoir vendu le PSG à un consortium d’hommes d’affaires roumain. Paris va devoir dégraisser.


Fini le Bling Bling. Paris revient sur terre. Le club francilien, revendu à un consortium roumain, va devoir sérieusement revoir ses dépenses à la baisse. Zlatan Ibrahimovic, Beckham, Lucas... tous devront très vite se trouver un club, car le PSG ne pourra bientôt plus les payer.

De la viande de cheval à la cantine

Voulavé Danlcu, le nouvel homme fort mis en place par le panel d’investisseurs roumains auquel le PSG appartient désormais, a déjà annoncé la couleur dans un entretien avec le quotidien But et soumis, Paris va devoir se serrer la ceinture. A partir de ce mois d’avril, seule la viande de cheval sera servie à la cantine. « Nous comptons vite remettre le PSG en selle et en faire une grosse écurie européenne » a néanmoins promis monsieur Danlcu, désireux de rassurer les nombreux fans parisiens qui pourraient ruminer leur inquiétude. « Nous attaquerons la saison 2013-2014 le mors aux dents ».

Mais ce redressement n’est pas pour tout de suite. L’urgence, c’est de rééquilibrer les comptes. Et pour ça, il faut vendre. En masse. Selon une source chaude du journal The Times, Newcastle s’est dit intéressé par l’achat de tous les Français de l’effectif avant de se rendre compte que Jeremy Menez en faisait partie.

Se sortir les Doha

Coté coach, Guy Roux a été annoncé. Des témoins l’ont vu arracher des radiateurs muraux des locaux du Parc Des Princes et les charger dans sa camionnette. Du mobilier a également disparu. Les journalistes qui se présenteront aux futures conférences de presse devront d’ailleurs « retourner une chaise pour s’asseoir à quatre dessus » précise M.Danlcu avant d’ajouter : « Le temps des fastes est terminé, désormais, il faudra se sortir les Doha ». Le ton est donné : pas de dépense excessive. Jeremy Menez ne sera plus autorisé à tirer pour éviter une perte de ballon qui s‘avérerait  trop préjudiciable pour le bilan financier du club. Club qui n’autorisera plus les joueurs à venir en voiture à l’entrainement après son partenariat avec les mobylettes Solex, annoncé en grande pompe dans un hôtel anonyme du 18e arrondissement parisien. Le club féminin du PSG, quant à lui, devra désormais s’acquitter des tâches ménagères sous la houlette de Bernard Lacombe.

Frédéric Thiriez a immédiatement réagi via un communiqué sur le site de la LFP. Le président de la Ligue a averti les autres équipes contre l’échange de maillots avec les joueurs parisiens à la fin des rencontres « Attention aux contrefaçons » a-t-il lancé, avant de tenter de se confectionner une corde avec sa moustache.

Coté recrutement, monsieur Danlcu, propriétaire de deux gisements de Pétrole Hahn, ne prend pas de gants et va directement au fond des choses. Il annonce en effet la venue de plusieurs joueurs de (presque) renom : « Ziderm, Backham, Wiltordu, Bergmans, Ronarid et Roberto Larcos viendront ». Quand un journaliste de l’Equipe lui a fait remarquer qu’il s’agissait de noms de joueurs d'ISS 98, monsieur Danlcu a haussé les épaules.

Un mercato qui va porter ses fruits

En parlant de transferts, Leonardo, le fringant directeur sportif du PSG version QSI et incarnation de la nouvelle richesse parisienne, a annoncé se retirer définitivement du football et reprendre son rôle de leader des Tortues Ninjas, délaissé depuis plusieurs années. « Cowabunga, a-t-il lancé devant un parterre de journalistes. Je vais enfin pouvoir épouser April O’Neill » courant ainsi le risque d’être de nouveau éconduit après une énième demande en mariage à une journaliste en direct.

Peu après cette annonce, France 3 Régions s’est dit intéressé par les droits TV du championnat de France. La chaine du service public devra néanmoins se méfier de la concurrence féroce d’Arte, qui compte insérer les matchs du PSG entre sa quotidienne sur l’élevage d’huitres en milieu urbain et son émission de téléréalité à succès : « Aidez moi, je vis seul avec une contrebasse ». Pour finir, évoquons la rumeur qui n’a de cesse de fleurir depuis l’annonce du changement de propriétaire : la probable arrivée de la star des transferts, le fameux Platan. «Je ne peux rien vous dire, c’est notre branche recrutement qui s’en occupe. Oui, il existe des contacts, des bruissements. Mais Platan n’est pas le seul joueur du mercato. De par sa popularité, c’est vrai que c’est un peu l’arbre qui cache la forêt de nos ambitions. C’est un très très grand joueur, mais qui peut aussi nous faire de l’ombre », explique monsieur Danlcu, qui n’a pas voulu commenter les rumeurs sur le manque de mobilité de Platan, ni sur le retour d’Apoula Edima Bete Ambroise Oméga [insérez un nom au hasard] Edel. Bref, aujourd’hui, les fans du PSG peuvent légitimement être aussi excités que Miss France à la foire à la saucisse de Morteau. Dommage, néanmoins, qu’il ne s’agisse que d’un poisson d’avril.

Suivez Hocine Harzoune sur

Relatifs

From the web