Ligue 1, PSG - Beckham, un voyage qui a fait débat

Le voyage en Chine du milieu de terrain anglais n’a pas fait l’unanimité, surtout au vu des prochaines échéances du PSG…

Cela ne devrait pas être une surprise. En recrutant David Beckham lors du dernier mercato hivernal, le Paris Saint-Germain devait s’attendre à s’adapter aux exigences médiatiques de la star. Le club de la capitale a même pu en constater les avantages sur le plan marketing. Mais au niveau sportif, cette facette du joueur le plus riche de la planète ne fait pas l’unanimité.

Absent vendredi ?

Bixente Lizarazu, consultant sur RTL, ne s’est d’ailleurs pas privé pour critiquer ce voyage. « La question est de savoir si Beckham est un produit marketing ou un joueur de foot. Je suis désolé, mais quand on part en Chine dix jours avant le match le plus important de l’Histoire de son club, on peut difficilement parler d’un joueur de foot. Quel club pourrait laisser un joueur important de son effectif comme ça ? On essaye de nous faire croire que Beckham est un joueur de foot… Qu’il a une importance sportive au PSG. Son cas est plein d’ambiguïté depuis son arrivée. »,  a lâché l’ancien défenseur du Bayern.

Même son de cloche pour son compère de la génération 98, Dugarry, pourtant grand admirateur de la star. « Autant j’ai loué son professionnalisme, sa conscience professionnelle, sa passion. Autant là, je ne valide pas. Tu ne peux pas préparer le match le plus important de la saison en partant une semaine en Chine. Quel message envoie-t-il à ses coéquipiers qui s’entraînent, alors qu’il y a un collègue qui voyage ? », a expliqué Dugarry sur le plateau du Canal Football Club. Beckham sait donc ce qui lui reste à faire pour faire taire ses détracteurs. Le professionnalisme du milieu anglais n’a jamais été mis en cause, durant ses différents passages dans les plus grandes écuries de la planète. Mais cet aspect médiatique fait peut-être un peu désordre dans un championnat pas vraiment habitué à ce type de démarche. Et les prochaines échéances arrivent vite. Paris affronte Montpellier dès vendredi, avant la première manche contre le grand Barça en Ligue des Champions. « En termes physiologiques purs, jouer dès vendredi ne paraît pas réalisable, mais aujourd’hui les contingences médicales passent parfois en arrière-plan. », a expliqué l'ancien médecin de l'équipe de France, Fabrice Bryand, à nos confrères du Parisien...

A lire également :

Toute l'actualité de la Ligue 1