thumbnail Bonjour,

Claude Makélélé, l’entraineur adjoint du PSG, a affirmé qu’il était hors de question de se séparer d’un défenseur aussi talentueux que Mamadou Sakho.

Mis en concurrence au PSG avec Alex et Thiago Silva, l’international français Mamadou Sakho ne joue plus tous les matches. Lors des grands rendez-vous, il est même systématiquement mis sur le banc. Une situation qui pourrait l’amener à réfléchir à son futur dès la fin de la saison en cours. Toutefois, dans le camp francilien, on est déjà décidé à tout faire pour le retenir, à l’instar de Claude Makélélé. Dans un entretien accordé au Parisien, l’adjoint de Carlo Ancelotti a déclaré : « Mamadou, c’est l’avenir du club. C’est impossible qu’il s’en aille. Je lui ai dit : Dans ton rôle, pense football, travaille et reste un leader de l’équipe. Moi aussi, j’ai eu des mauvaises pensées quand j’étais joueur. Mamadou doit les chasser. Plus il sera compétiteur, mieux il avancera »

« Parfois, il doit se taire »

L’ex international a tout de même reconnu qu’il n’était pas forcément facile d’accepter le turn-over pour un jeune talentueux et qui a soif de compétition. De fait, il ne s’est pas privé de prodiguer à quelques conseils à son ex-partenaire. « Bien sûr, il a besoin qu’on lui dise qu’il est important » a-t-il confié, tout en ajoutant qu’il y a aussi « des moments où il doit se taire : Mamadou a atteint aujourd’hui un niveau où il ne peut plus faire l’enfant et demander de l’affection. C’est un professionnel ». Un professionnel, qui malgré son jeune âge (23 ans), a déjà 144 matches de Ligue 1 et également 12 capes internationales à son actif.

Pour conclure, Makélélé a invité Sakho à se faire violence dans le bon sens du terme afin de regagner la confiance définitive de son entraineur. « Là, il est dans un monde où les plus forts ne disent rien, prévient-il. Leur puissance parle pour eux. Plus Mamadou montrera sa force sur le terrain et plus il sera impossible de ne pas le faire jouer. Car c’est un super défenseur ». Sur ce dernier point, personne n’osera vraiment le contredire et surtout pas les dirigeants de Liverpool qui surveillent avec une grande attention les progrès de l’arrière parisien.

A lire aussi :

Tout sur la Ligue 1

Relatifs

From the web