thumbnail Bonjour,

Le coach de l’AS Saint-Etienne, Christophe Galtier, appelle ses protégés à « jouer » face au PSG et ce sans le moindre complexe.

Dimanche, en fermeture de la 29e journée de Ligue 1, l’AS Saint-Etienne accueillera le PSG dans son fief du Chaudron. Bien qu’ayant déjà battu les Franciliens à deux reprises cette saison, les Verts ne partent pas vraiment favoris de cette empoignade. Contre le futur quart de finaliste de la Ligue des Champions, l’actuel quatrième au classement du championnat français pour réussir la passe de trois. Christophe Galtier le sait, mais il a demandé à ses hommes de ne rien changer à leurs habitudes. S’il reconnait la supériorité sur le papier du club capital, il est aussi convaincu qu’il y a un coup à jouer pour peu que l’équipe croit en son potentiel.

« JOUONS, JOUONS NOTRE FOOTBALL »

Existe-t-il une recette pour battre le PSG, ce que vous avez réussi à deux reprises, cette saison ?

Christophe Galtier : Non. Ce n’est pas une recette mais nous devons avoir la conviction d’être nous-mêmes, de jouer notre football avec cette envie d’aller marquer des buts. Jouons, jouons le plus possible. Le danger serait de tomber dans la peur de perdre, de jouer avec le frein à main. Nous devrons être beaucoup plus concentrés que face à Rennes car, face au PSG, la moindre erreur de concentration est aussitôt sanctionnée. Cela s’est vérifié face à Nancy, samedi dernier.

Avez-vous un ascendant un psychologique sur le PSG ?

C.G. : Non. Les deux équipes sont en confiance. Le PSG est qualifiée pour les quarts de finale de la Ligue des Champions. Comme l’a dit malicieusement Blaise Matuidi, le PSG est lui aussi toujours en course dans trois compétitions…

Quel regard portez-vous sur le PSG version actuelle ?

C.G. : C’est le leader et le favori pour le titre. Le PSG a les meilleures attaques et défenses du championnat. C’est d’ailleurs l’une des meilleures défenses européennes. Cela montre la qualité de cet effectif. Battre cette équipe, une nouvelle fois, serait un exploit encore plus fort que lors des deux précédents matches. Ce serait un grand sentiment de fierté pour nos supporters parce que le PSG représente une dimension importante au niveau national et européen.

Ce choc représente-t-il un nouveau test ?

C.G. : Ce qui est sûr, c’est que si nous avons le bonheur de battre le PSG, nous ne pourrons plus nous cacher.

Quels sont les ingrédients de la réussite actuelle de l’ASSE ?

C.G. : Beaucoup d’humilité et de travail. Ce qui prime, c’est l’équipe. Il n’y a pas de vedettes, ni de stars. C’est un travail quotidien réalisé par l’ensemble du club. Mais, il faut rester très vigilant. Un rien peut dérégler la machine dans tous les domaines - mental, athlétique, tactique…

Avez-vous prévu un plan anti-Ibrahimovic ?

C.G. : Non car il y a d’autres dangers notamment les joueurs qui sont capables de lui donner de bons ballons.

Source : site de l’ASSE

A lire aussi :

Tout sur la Ligue 1

Relatifs