thumbnail Bonjour,

Un Stade Rennais en chute libre, un MHSC en pleine ascension. Les deux équipes, qui se retrouvent vendredi soir, ont des trajectoires diamétralement opposées mais un but commun.

Si loin, et pourtant si proches. Les deux équipes, challengers à l'Europe, sont au coude à coude mais en termes de performances tout les oppose en ce moment.  Montpellier , après un début catastrophique, revient clairement dans la partie tandis que Stade Rennais est bien moins performant ces dernières semaines avec un récent nul 2-2 face à Sochaux qui a laissé des traces.

Un tournant ?

Malgré les derniers faux pas breton, le SRFC est toujours dans la course à l'Europe puisque que les Rennais occupent encore le 7e rang avec 40 points, à six longueurs du podium. Frédéric Antonetti n'est "pas inquiet" face à la mauvaise passe de son équipe, qui n'a gagné qu'un seul de ses cinq derniers matches. « n a nos pépins du moment, avec trois joueurs qui reviennent fatigués de la CAN (Boye, Cheick Diarra et Pitroipa), des joueurs à intégrer, Konradsen et Alou Diarra qui sont restés inactifs un certain moment, la blessure d'Alessandrini (pour 6 mois), la longue blessure de Pajot (depuis le 20 janvier), qui nous apportait beaucoup. C'est un constat que je fais, mais je ne suis pas inquiet. »

Pourtant, il devrait l’être car sur une série de 7 victoires consécutives à domicile, Montpellier ne cesse de grignoter des places au classement et d’effacer ainsi un début de saison raté. Au point d’ambitionner de nouveau un destin européen. Seulement 12e au classement après sa défaite au Vélodrome face à l’OM (3-2) le 19 janvier dernier, le club héraultais a en tout cas opéré un redressement spectaculaire en décrochant 12 points sur 15 possibles lors des cinq dernières journées. Une série qui lui permet désormais de pointer au 6e rang de la hiérarchie hexagonale, à cinq longueurs de la troisième marche du podium.Le MHSC se prend à rêver de se qualifier une seconde fois d’affilée pour la Ligue des champions.

En tous cas, cette rencontre prend des allures de test entre deux équipes qui partagent un objectif commun. Un tournant même. « Montpellier est un match face à une équipe costaud, donc oui on peut parler de test, comme la semaine prochaine. Et cette année les confrontations directes vont avoir une grande importance car il y a beaucoup d'équipes concernées (par la lutte pour l'Europe). Mais ce n’est aps un tournant, c’est un match important ». conclut Antonetti. Espérons aussi que ce sera un match attrayant.

Relatifs