thumbnail Bonjour,

La grande question de la semaine fut de savoir si sa dernière recrue people-football David Beckham découvrira la L1 au stade Bonal. La réponse est non.

Le Paris SG se déplace chez le mal classé Sochaux dimanche pour durcir le ton et asseoir son leadership sur la lancée de sa solide prestation en Ligue des champions, alors que ses poursuivants Lyon et Marseille doivent se reprendre, à l'occasion de la 25e journée de L1. Et comme le PSG fait toujours l'actualité, la grande question du week-end fut de savoir si sa dernière recrue people-football David Beckham découvrira la L1 au stade Bonal. La réponse est non.

Sans Beckham mais avec ambition

"Non, il reste ici pour travailler. Il a besoin de travailler encore. Il sera prêt la semaine prochaine contre Marseille", a déclaré Ancelotti en conférence de presse. "Il n'y aura pas Beckham, mais deux jeunes. Conte et Kingsley", a-t-il ajouté dans un sourire, faisant référence au jeune défenseur Antoine Conte (19 ans) et au milieu de terrain de 16 ans, Kingsley Coman. "Il (Beckham) pourra jouer après une semaine de travail, sans problème. Pas forcément pour commencer. Pour jouer. Après, c'est moi qui prend la décision de savoir s'il débute ou pas", a-t-il ajouté. Le milieu de terrain anglais de 37 ans a signé le 31 janvier avec le PSG et il n'a repris l'entraînement collectif que ce mercredi. Interrogé sur le poste auquel il comptait utiliser l'Anglais, Ancelotti a répondu: "Il pourra jouer à droite ou milieu défensif dans l'axe." "Il peut apporter expérience, qualité, professionnalisme. Ce sont des choses dont nous avons besoin", a-t-il ajouté.

Par ailleurs, Ancelotti a ajouté que l'international français Jérémy Ménez, touché aux adducteurs, était forfait, tout comme le Brésilien Lucas, touché à une cheville mardi en Ligue des champions. Les blessés de longue date, Thiago Motta et Thiago Silva, sont toujours "indisponibles" selon Ancelotti. Ménez, formé à Sochaux, avait affiché la mine des mauvais jours sur le banc des remplaçants en Ligue des champions mardi lors de la victoire parisienne à Valence (2-1) en 8e de finale aller. "Je lui ai dit que son attitude n'était pas bonne, a précisé Ancelotti. Il s'est excusé. Alors c'est fini."

"Je n'ai pas eu de problème particulier avec lui cette saison. ils sont quatre joueurs pour deux places devant. Il en faut deux sur le banc", a poursuivi le technicien italien."Ménez a la qualité technique pour être dans une grande équipe, a souligné "Carletto". Il est important pour notre équipe, mais la concurrence c'est normal dans les grandes équipes. Un joueur peut être énervé contre son entraîneur, mais son attitude doit rester bonne." Menez ou pas Beckham ou pas Beckham, Ménez ou pas  Ménez, Bonal a du souci à se faire. Si les Sochaliens ont regardé mardi le match du PSG à Valence (2-1) en 8e de finale aller de la Ligue des champions, ils ont dû avoir du mal à dormir compte tenu du niveau de jeu des Parisiens en Espagne.

Relatifs

From the web