thumbnail Bonjour,

Pour dominer Bastia (1-0), samedi, l’OGC Nice s’est encore remis à son jeune attaquant, Neal Maupay. Claude Puel, son entraineur, a essayé de lui faire garder les pieds sur terre.

Jusqu’où ira Nice cette saison en Ligue 1 ? Avec les résultats qu’il aligne, le Gym ne cesse de progresser et la quatrième place qu’il occupe au classement au sortir de la 25e journée reflète idéalement les progrès réalisés par cette formation depuis l’été dernier. Un joueur, en la personne de Neal Maupay, incarne parfaitement cette éclosion azuréenne. A seulement 16 ans, ce jeune attaquant ne cesse de séduire et samedi, sur la pelouse de Bastia, il s’est offert sa troisième réalisation de la saison. Des performances qui lui valent des éloges de toute part, y compris celles de Claude Puel. Toutefois, le coach niçois joue également au papa-poule en protégeant son joyau, tout en lui demandant de ne pas se reposer sur ses lauriers.

Claude, êtes vous surpris par l’efficacité du jeune Neil Maupay ?

Claude Puel : Plus rien ne me surprend, j'ai déjà fait débuter pas mal de jeunes qui avaient 16 ans, certains sont devenus de très grands, j'espère qu'il suivra cette voie. Il est très mûr pour son âge, c'est encore un jeune joueur, mais il ne faut pas qu'il s'arrête en si bon chemin, il faut être aussi vigilant à ne pas trop lui en demander.

Comment analysez-vous cette rencontre contre Bastia ?

C.P. : On a assisté à un très bon match de la part des deux équipes, même s'il y a eu des cafouillages, ils nous ont opposé une belle réplique. C'est un très bon résultat pour nous avec la manière et l'état d'esprit, un bon match.

Pensez-vous désormais à l’Europe ?

C.P. : Non on ne pense pas à l'Europe, on verra en fin de saison où on se situe. L'essentiel c'est d'essayer de ne pas lâcher le groupe qui y prétend, mais on a pas mal de problèmes d'effectifs, avec un groupe pas pléthorique, beaucoup de jeunes et pas mal d'éléments sur la touche.

A lire aussi :

Tout sur la Ligue 1

Relatifs