thumbnail Bonjour,

Souvent comparé au LOSC pour sa progression, le Stade Rennais semble avoir franchi un cap tandis que le club nordiste traverse une saison mitigée.

L’affiche qui ouvre le bal de cette 25e journée de Ligue 1 est un duel entre deux écuries qui présentent de nombreuses similitudes. Le Stade Rennais et le LOSC sont en effet désignés comme les deux outsiders favoris des pronostiqueurs de l’été, avant chaque lever de rideau. Mais Lille a grandi, peut-être plus vite que prévu, et a déjà franchi le cap de la gloire, avec un titre de champion, une Coupe de France, et deux qualifications consécutives en Ligue des Champions. Rennes n’en est pas encore là, mais le club breton semble enfin prêt à passer un pallier dans sa progression.

Boostés par la Coupe de la Ligue

La qualification pour la finale de la Coupe de la Ligue contre Saint-Etienne a en effet galvanisé les hommes de Frédéric Antonetti. Aux nombreux talents, notamment sur le plan offensif, les Bretons ont ajoutés la force mentale, la patience et l’abnégation qui leur faisait défaut les saisons précédentes, à pareille époque. La meilleure illustration de ce nouveau visage est le succès contre Toulouse (2-0), la semaine dernière. Durant cette rencontre, Féret et consorts ont su insister pour faire craquer leur adversaire du jour, en multipliant les occasions toute au long de la seconde période. Julien Féret, justement, est un peu le symbole de ce rouleau-compresseur rennais. Véritable régulateur, le meneur de jeu du club breton détient les clés du jeu offensif de son équipe, en plus de se montrer décisif, à la création comme à la finition. Romain Alessandrini, révélation à l’ascension fulgurante et néo-bleu, est également sous le feux des projecteurs. Et le talent du virevoltant Jonathan Pitroipa, tout juste vice-champion d’Afrique et logiquement laissé au repos pour ce soir, sera une arme supplémentaire pour les prochaines échéances.

Le LOSC sait donc à quoi s’attendre. D’autant que le club nordiste n’a pas les mêmes préoccupations. Les hommes de Rudi Garcia cherchent plutôt un nouveau souffle afin de revoir leurs ambitions à la hausse. La première partie de saison a en effet laissé des traces, avec une campagne européenne qui ne restera pas dans les annales… Dans son plan de développement, Lille a besoin d’une nouvelle qualification en Ligue des Champions pour assurer sa pérennité financière. Et la volonté de Michel Seydoux de passer la main ne change rien à la problématique. C’est donc sur le rectangle vert que le LOSC trouvera son salut, match après match. Dans cette optique, la dernière sortie à Lyon a été franchement convaincante. Sous l’impulsion d’un Payet insaisissable, les Dogues ont signé un succès sans bavure (1-3), chez le deuxième du championnat. Un véritable match-référence, sur le plan comptable comme dans le contenu. Cette excellente opération demande donc confirmation dès ce vendredi contre une équipe de Rennes en pleine confiance. Une affiche à suspense à suivre en direct sur Goal.com !

Relatifs

From the web