thumbnail Bonjour,

Cinq rencontres de la 24e journée de Ligue 1 se sont jouées ce samedi à partir de 20h. Découvrez l’ensemble des résultats et des buts enregistrés.

24e journée de Ligue 1 :

Valenciennes – Brest : 2-1
Buts : Dossevi (10e), Mater (45e); Raspentino (90e)

Un duel pour l’oxygène. Valenciennes et Brest sont en chute libre depuis le début de la phase retour. Le club nordiste, sensation de la première partie de saison, paye un mercato hivernal agité, mais son petit matelas de points lui permet aujourd’hui de garder une avance sur la zone rouge, installé en milieu de tableau. Brest n’avait pas ce luxe. Et ce sont les Valenciennois qui ouvrent le score par l’entremise de Dossevi et dès la 10e minute. C’est Melikson qui allume la mèche d'une jolie frappe tendue du droit, renvoyée en catastrophe par Thébaux sur Dossevi qui, à l'angle droit de la surface, marque d'une demi-volée rasante du droit. VA se mettra à l’abri par Rudy Mater à la 45e minute et de quelle manière. A trente mètres dans l'axe, le capitaine nordiste voit Thébaux mal placé et marque d'une belle frappe à rebonds du droit. Le ballon transperce le portier adverse qui se troue complètement. Les Bretons réduiront la marque par Raspentino (90e) en vain. Premier succès pour VA en 2013.

Nice – Lorient : 1-1
Buts : Eysseric (82e) ; Mareque (75e)

Aiglons et Merlus partagent de nombreuses similitudes cette saison. Un costume de trouble-fête en haut de tableau, des prestations offensives séduisantes, le tout avec un budget limité. Et l’on peut même ajouter des absents de taille puisque le club azuréen était  privé de son buteur Cvitanich, pendant que les Bretons déplorent le forfait du talentueux Alain Traoré. Autant dire que cette affiche alléchante entre deux bons élèves de l’élite était plus qu’indécise. Elle l’est d’ailleurs resté jusqu'au coup de sifflet final. A un quart d’heure de la fin, Mareque marque son premier but en Ligue 1 pour les Bretons. Suite à une belle remise d’un Aliadière enfin laissé tranquille par les blessures, il pique superbement du gauche devant Ospina et ouvre le score. Mais les Merlus ne tiendront pas. Ils peuvent en vouloir à Audard, auteur d’une bourde sur une frappe sans contrôle d’Eyssericà huit minutes de la fin. 1-1 score final. Les Aiglons n’ont encore jamais gagné sans Cvitanich.



Troyes – Sochaux : 0-0

Les clubs de l’Est sont décidemment en difficulté durant cette campagne. Ce match entre Troyes et Sochaux était également un duel de mal classés capital pour la lutte pour le maintien. L’ESTAC, nouvelle lanterne rouge, a des arguments à revendre avec une qualité de jeu reconnue. Mais les club de l’Aube devait se méfier de son adversaire doubiste qui, malgré une rechute contre Saint-Etienne, a repris des couleurs depuis le début de la phase retour. Les deux formations n’ont d’ailleurs pu se départager après un match vivant avec moult opportunités des deux cotés. 0-0, ça rime avec statu quo.

Ajaccio – Bordeaux : 1-0
But : Faty (31e)

Si la manière prête parfois à débat, les résultats des Girondins ne souffrent d’aucune contestation. Le club au Scapulaire poursuit son petit bonhomme de chemin, sans faire de bruit, derrière les autres cadors du championnat. Mais ce déplacement à Ajaccio ne fut pas une partie de plaisir. Le club corse est en forme après un recrutement hivernal judicieux. Son succès face à Lyon (3-1), dimanche dernier, n’est certainement pas passé inaperçu en Gironde. Le but de la recrue défensive Ricardo Faty, un  sublime ciseau retourné qui a trompé Carrasso et émerveillé le public non plus. Guillermo Ochoa, le fantasque portier corse, a lui aussi fait le spectacle et accessoirement, gardé ses cages inviolées.

AS Nancy – Reims : 1-2
Buts : Puygrenier (29e); Ayité (48e), Fortes (58e)

Le match de la peur. Nancy, qui restait sur deux succès consécutifs en Ligue 1, a quitté la place de lanterne rouge. Il se passe quelque chose, incontestablement, à l’ASNL depuis l’arrivée de Patrick Gabriel aux commandes. Le club lorrain pouvait donc continuer à croire à un miracle pour espérer se maintenir. Mais cela passait par la poursuite de cette série positive, dès ce samedi face à Reims, un concurrent direct en plein doute. Et ce sont les Rémois qui ont décroché une victoire après quinze matches sans succès en L 1 grâce à des buts de Ayité (48e) et Fortes (58e) malgré l’ouverture du score de Puygrenier pour Nancy à la demi-heure de jeu.

Résultats et classement de la Ligue 1

Relatifs

From the web