thumbnail Bonjour,

René Girard, l'entraîneur de Montpellier, a évoqué la victoire face à Reims dimanche (3-1), lors de la 23e journée de Ligue 1.

«On a fait la première période qu'il ne fallait pas faire. On a été un peu attentiste, un peu mi-figue mi-raisin dans l'agressivité. On fait une erreur que l'on paie cash. Ce n'est pas ce que l'on avait décidé de faire. Il fallait passer la vitesse supérieure. Dans l'impact physique, dans l'agressivité, dans la détermination offensive. On n'a pas trop mal réagi. On va continuer à jouer sans trop se poser de questions. On marque encore trois buts dans ce match. C'est intéressant. Ensuite, on verra bien, on grappillera bien quelque chose à l'extérieur. On n'a que le Championnat à jouer. On va avoir un match difficile à Saint-Etienne, où on n'aura pas trop de pression. On ira pour faire un bon résultat. Younès (Belhanda) peut mieux faire. Il a toutefois été présent sur le plan physique, il a marqué un but. Il a essayé de bien faire même s'il a besoin de reprendre confiance en lui sur pas mal de points. Je l'ai trouvé déterminé et plein d'envie. Il peut mieux faire dans le jeu, dans ce que je lui demande, à savoir mieux faire jouer les autres. Je suis très satisfait de ce qu'il a fait. La tête est bien avec nous, il est bien là. Le reste viendra au fil des matches. J'entends que les arbitres protègent les joueurs. Si l'action sur Souley (Camara, NDLR) n'est pas une agression, je ne sais pas ce que c'est. Je perds un joueur sur une grossière faute. Cela me gêne. C'est pénalisant».

Relatifs

From the web