thumbnail Bonjour,

Dans un entretien accordé à Daily Mail, l’entraineur parisien Carlo Ancelotti aurait confié qu’il n’a pas eu son mot à dire concernant le transfert de David Beckham.

Depuis jeudi, le football français est en ébullition. David Beckham, l’une des stars planétaires du ballon rond, a fait le choix de déposer ses valises au Paris SG. Le milieu de terrain anglais vient rejoindre un effectif francilien déjà bien garni en noms ronflants. Son transfert a été accueilli globalement comme une bonne nouvelle par les supporters de l’équipe, mais aussi par Carlo Ancelotti. Le technicien transalpin a fait part de sa joie de récupérer son ancien sociétaire du Milan AC. Néanmoins, à en juger par une interview qu’il a accordée à un tabloïd anglais, il n’était pas forcément pour sa venue du côté du Parc des Princes. Ce sont ses supérieurs, à savoir Nasser Al-Khelaifi et Leonardo, qui lui auraient imposé la présence de l’ex Mancunien dans le vestiaire.

« Ce n’est pas moi qui décide »

Après le match contre Toulouse, vendredi, Ancelotti avait indiqué que le choix de recruter Beckham a été validé par l’ensemble des composantes du club et ce suite « à une réunion autour d’une table ». Une version qu’il a depuis partiellement démentie. « Ce n’est pas mon équipe » aurait-il affirmé à Daily Mail, « c’est celle du propriétaire. Comme ça a été le cas à Chelsea ». Avec ses propos, Il Mister laisse logiquement sous-entendre qu’il n’est pas content. Du coup, il prend le soin par la suite d’éviter tout conflit en ajoutant : « mais je suis content. Quand vous dépensez autant d’argent, vous vous devez de gagner.  La saison dernière ; la chose la plus importante c’était de se qualifier pour la Ligue des Champions. Cette année, il faut gagner les titres ».

En prenant des gants, l’ancien coach du Milan AC confirme donc la thèse selon laquelle son pouvoir en ce qui concerne le recrutement est limité. Cependant, il reste maitre de tout ce qui touche à la composition de son équipe. Et à ce sujet, il ne s’est pas privé pour délimiter son territoire. A la question s’il va faire jouer Beckham régulièrement, le coach a déclaré en conférence de presse que l’Anglais « jouera s’il le mérite ». Cela étant, et à moins que cela soit un discours de circonstances, il a reconnu que ce dernier peut beaucoup apporter à sa formation : « De part son expérience, son sérieux et son professionnalisme, il va beaucoup nous aider. Il a beaucoup de caractère et pour un entraineur avoir un joueur comme lui rend les choses plus faciles ». Restent à savoir si ces paroles trouveront un prolongement dans les actes. Rien n’est moins sûr.

A lire aussi :

Tout sur la Ligue 1
Connectez-vous à notre page

et devenez fan. Le Meilleur de Goal.com vous est réservé

et tombera directement sur votre page.

Relatifs