thumbnail Bonjour,

Patrick Gabriel, l'entraîneur de Nancy, sait son équipe inférieure à celle de Marseille sur le papier mais il attend d'elle qu'elle essaye de développer du jeu au stade Vélodrome.

La deuxième victoire nancéenne de la saison face à Lorient est considérée comme un déclic pour le club de Nancy. "Il est trop tôt pour le dire, consdère Gabriel. C'est la répétition des matches et l'évolution des résultats qui nous diront s'il y a eu un déclic. Tout le monde espère que les bons résultats (nul contre Lille, 2-2, 20e journée, qualification à Nice en 16e de finale de Coupe de France, puis victoire contre Lorient) sont le début de quelque chose. Tout le monde a entrevu l'étincelle dont on parle depuis quelque temps. Quelque chose s'est créé. Le plus dur sera de maintenir cette étincelle le plus longtemps possible. J'ai amené quelque chose de différent, j'ai essayé de libérer les joueurs mais le plus dur va être de confirmer." estime le coach lorrain en conférence de presse.

Relatifs