thumbnail Bonjour,

La plus grande star du football mondial a signé au PSG, pour un dernier tour de piste dans le football européen pourrait être important sur et hors du terrain.

Par Kris Voakes

Rien ne peut arrêter un homme passionné. Ayant connu un dénouement parfait après cinq charmantes années aux USA avec les Los Angeles Galaxy, David Beckhama insisté vouloir connaître un dernier championnat européen.

Ce jeudi, le Paris Saint-Germain a décidé d’enrôler une étoile du football et lui ont proposé un contrat à court terme. Les cyniques pointeront du doigt illico la commercialisation de la marque « Beckham » comme l'unique raison de l’achat de l'ancien capitaine d'Angleterre. Mais s'il y a une chose que Beckham a prouvée maintes fois pendant sa longue carrière professionnelle, est que le mettre au placard avant l’heure est une grossière erreur.

Même à l'âge de 28 ans, quand il a quitté Manchester United pour le Real Madrid, beaucoup ont prétendu que los Blancos dépensaient 37.5 millions de € simplement pour les avantages économiques qui surgiraient sur le bilan.

Effectivement, Madrid a enregistré les plus hauts revenus dans cette décennie grâce à ce transfert en 2003. Cependant, le pied en or de Beckham a aussi permis à son équipe de dominer sur le terrain et hors du terrain alors que le projet des Galacticos était au plus mal.

Après son départ pour l'Amérique, son désir de jouer au plus haut niveau ne s’est pas altérer. Dès qu’il a eu l’occasion de signer un prêt à court terme vers le Milan AC, il n’a pas hésité. 

Entraîné par Carlo Ancelotti, il a eu un succès immédiat et son contrat initial de deux mois a été prolongé jusqu'à la fin de la saison. Il a été rappelé à l’AC Milan par le successeur de Carlo Ancelotti, Leonardo. Qu'on le retrouve maintenant aux côtés de ses deux hommes n'est pas une surprise.

La première blessure majeure de sa carrière, une rupture de tendon d'achille l’a fait raté la Coupe du monde 2010 et la majeure partie de la MLS avec les LA Galaxie. L’année suivante, il a tout fait pour être à 100% physiquement avec son équipe. Revanchard et avide de trophée David Becckham a gagné le championnat de MLS en 2011 et en 2012. Encore une fois, tout le monde pensait qu’il était fini mais il a prouvé littéralement le contraire.

"Ce que Beckham apporté pour la Galaxie était une dose de sérénité dans une ligue qui joue souvent agitée," déclarait  Allen Ramsey de Goal.com USA. "Il était le principal artisan des  deux titres consécutifs de son équipe et sa précision de passe – et surtout avec les deux meilleurs attaquants de la ligue – ont donné un avantage considérable au Galaxie sur la plupart des équipes en MLS."

Cette passion du ballon continue, David Beckham vise toujours plus haut. De loin, il a vu ses anciens coéquipiers Ryan Giggs et Paul Scholes jouer à respectivement 39 et 38 ans. La flamme toujours aussi vive, la passion toujours aussi intense, le Spice Boy veut prouver qu’il a encore de beaux restes.

Il est évident que Beckham sera un atout incontestable hors du terrain. Le PSG était absent du Top 20 de la Deloitte Football Money League. Si le QSI veut se hisser dans le cercle fermé des plus grands clubs et commencer à voir un retour sur leur investissement considérable, ils doivent empiler ses signatures qui garantissent une entrée considérable d’argent. Beckham pourrait donc être une des clés du développement du club dans la nouvelle ère du Fair Play Financier.

Cependant l'expert français de football de Goal.com, Robin Bairner, explique pourquoi Beckham devra se battre longtemps et durement pour faire son trou dans la formation parisienne. "Il est difficile de savoir où il jouera exactement au PSG. Ce qui est presque certain est qu'il ne débutera pas beaucoup de matchs, comme le club a déjà une solidité dans la production de jeu."

"Entrer   dans un championnat si physique sera difficile pour un vétéran comme lui, qui n'a pas joué depuis trois mois. La blessure de Thiago Motta lui laisse une ouverture dans un rôle défensif dans le 4-2-3-1 du PSG à court terme et il semblerait que ceci est sa meilleure option d'obtenir du temps de jeu.

"Il peut bien être un mentor pour Marco Verratti, qui n’est plus titulaire ces derniers mois. Seulement un d’entre eux pourra jouer, puisque Blaise Matuidi est désormais un titulaire indiscutable."

Qu’il ait été signé pour aider les plus jeunes du club ou pour faire quelques apparitions sur le terrain, l’impact de David Beckham va au-delà du compte en banque. "Goldenballs" est de retour pour un dernier coup et il est aussi prêt à faire taire les mauvaises langues.

Relatifs

From the web