thumbnail Bonjour,

Cédric Kanté, l’arrière de Sochaux, a mis la défaite concédée face à Montpellier (0-2), ce samedi, sur le compte d’un manque d’efficacité dans les zones de vérité.

Sur un terrain difficilement praticable, le FC Sochaux s’est fait battre par Montpellier ce samedi. Contre les champions de France, les Doubistes n’ont pas été ridicules. Loin de là. Mais, ils ont péché dans les surfaces de vérité. Une réalité que n’a pas manqué de reconnaitre l’arrière Cédric Kanté au coup de sifflet final. « Il faut être réalistes sur la durée. Si on marque en premier, le match aurait été tout autre. Et quand on ne marque pas, il faut garder la cage inviolée, au moins jusqu’à la pause » a-t-il déploré aux micros de BeIn Sport. Le Malien a quand même décelé quelques points positifs : « La deuxième mi-temps était encourageante. Ca joue, avec les jeunes qu’on a. Tactiquement, on n’a pas trouvé les solutions pour plus les mettre en danger ».

Relatifs

From the web