thumbnail Bonjour,

Avant le match de Paris face à Lille, et le duel d’Europa League entre Nice et Bordeaux, retrouvez tout ce qu'il faut savoir sur cette 22e journée de Ligue 1.

Après la victoire lyonnaise, l’Olympique de Marseille se doit de battre le Stade Rennais pour ne pas lâcher le peloton de tête. En bas du classement, de nombreux matches « à six points » comme aime les appeler les entraîneurs se jouent.

Stade Rennais (5e) – Olympique de Marseille (3e)

L’Olympique Marseillais n’arrête pas d’enchaîner les chocs en ce début d’année. Après une victoire à l’arrachée face à Montpellier (3-2) et un but de Gignac à la dernière minute, l’OM doit se rendre en Bretagne, au Stade Rennais, actuellement cinquième au classement. Le club rouge et noir, après l’énorme coup de gueule d’Antonetti, s’est bien repris grâce à une victoire face à Bastia. Cependant, les bretons semblent comme chaque saison manqué d’ambition, comme le dit Rod Fanni : « C’est vrai que je me suis toujours posé cette question, même quand j’y étais. Il y a beaucoup de bons joueurs qui sont partis dans des clubs plus huppés ou autres. Je n’ai pas eu l’impression que leurs priorités étaient de garder les joueurs. Quand ils avaient des joueurs qui brillaient, tout n’était pas fait pour les conserver. »  

Evian TG (17e) – Ajaccio (16e)

Match de bas de classement entre Evian, actuellement 17e de Ligue, affronte les corses d’Ajaccio, une place devant les savoyards. Un seul point sépare les deux équipes. Les joueurs d’Evian sont actuellement en pleine perte de confiance puisqu’ils n’ont remporté que deux de leurs douze derniers matches à domicile, le Parc des Sports d’Annecy commence à devenir maudit. Mais ils peuvent être tranquilles, Ajaccio n’a gagné que deux de ses derniers déplacements. Un match qui devrait donc être plus que disputé. Un bon vieux 0-0 des anciens temps ?

Troyes (19e) – Stade Brestois (14e)

Match de très haute importance pour les Troyens qui pourront profiter du match précédent afin de rattraper un peu leur retard, qui est déjà de six points. L’ESTAC accueille les brestois, tranquillement installé dans le ventre mou du classement. A cinq points du premier relégable, les bretons ont l’occasion de se faire un tapis encore plus confortable. De leur côté, les troyens mettent tous les médias d’accord pour dire qu’il pratique un jeu parfois chatoyant, mais ne récolte pas les points mérités.

Montpellier (12e) – Sochaux (15e)

Le remake d’un seizième de finale de Coupe de France qui a vu les sochaliens l’emporter (3-2 après tab). Les Montpelliérains, après trois défaites, et notamment une pas forcément mérité face à Marseille, va une fois de plus essayer de relancer une saison de digestion bien compliquée. Les Champions de France ont également perdus dans la semaine leur capitaine et meilleur défenseur Mapou Yanga-Mbiwa.

AS Nancy-Lorraine (20e) – Lorient (6e)

Le dernier du championnat tente une remontée impossible afin de se sauver en Ligue 1. Pour cela, ils pourront continuer sur la lancée de leur belle victoire face à Nice en Coupe de France (2-2, 4-2 après tab). Cependant, il faudra battre un Lorient actuellement en pleine forme qui pourrait profiter d’une victoire contre le dernier de la classe pour se rapprocher un peu plus des places européennes.

Reims (18e) – Toulouse (9e)

Toulouse devra pour la première fois faire sans Moussa Sissoko, parti définitivement pour Newcastle. Cependant, ils pourront compter sur Etienne Capoue, blessé à la cheville pour le match perdu en Coupe de France face à Paris. Les violets essayeront de remonter au classement, après un ralenti de sept journées. De son côté, Reims tentera là aussi, de profiter du fratricide entre Evian et Ajaccio pour s’immiscer entre les deux équipes.

Relatifs