thumbnail Bonjour,

Une semaine après son transfert aux Corinthians, le défenseur brésilien de Valenciennes Gil revient sur le bras de fer qu'il a eu avec son président.

«Il n'est vraiment pas correct. Je n'ai jamais créé d'embrouilles, je me suis toujours bien comporté avec le groupe, je me suis toujours donné à 100%, jouant parfois blessé. Une fois, j'ai séché la reprise (en janvier 2012), mais je devais résoudre des problèmes personnels. Cet hiver, j'avais son accord pour régler mon départ avant le 7 janvier, c'est ce que j'ai fait. Moi, je peux lui reprocher de m'avoir abandonné quand je suis arrivé ou de ne pas avoir respecté sa parole sur plein de choses. Je pourrais dire beaucoup de choses sur lui, car il n'est pas irréprochable, mais je ne garde pas de rancoeur, la vie continue.» a t-il expliqué dans l'Equipe après les paroles dures de son président.

Relatifs

From the web