thumbnail Bonjour,
Ligue 1, OL - Garde : "Attention à ne pas se griser"

Ligue 1, OL - Garde : "Attention à ne pas se griser"

Gettyimages

L'entraîneur de l'Olympique Lyonnais a abordé la réception d'Evian-Thonon-Gaillard avec beaucoup de prudence.

Rémi Garde n'est pas dupe. Le nouveau costume de leader de ses hommes n'a pas masqué le visage affiché à Troyes samedi dernier. L'OL a certes ramené un précieux succès de son déplacement dans l'Aube (1-2), contrairement à ses concurrents directs, mais cette opération demande confirmation ce vendredi soir, contre ETG. Extraits.

Patience et vigilance

Le technicien a d'abord évoqué ce fauteuil de leader, qui permet à l'OL d'entamer cette phase retour dans une position confortable. « A cette période de la saison, elle reflète un instantané. Maintenant, il faut faire attention à ne pas se griser, s’enflammer. Après notre match à Troyes, on aurait pu ne pas être à cette première place. Il ne faut pas se voir plus beau que l’on est. Après quand est l’équipe est bien collectivement,  elle est difficile à battre. La place de leader n’est pas le plus important pour l’instant, je l’ai déjà dit. J’ai déjà dit aussi que je ne savais pas ce que c’était un calendrier facile… Cela n’existe pas. En revanche, je sais ce dont est capable une équipe en difficultés comme l’ETG. Vendredi, il faudra prendre le match par le bon bout sans s’occuper de cette première place, ni de celle de notre adversaire », a t-il confié dans des propos relayés par le site officiel du club.

Mais Rémi Garde s'est également attardé sur d'autres sujets. Le brassard de capitaine, notamment, qu'il a confié à Maxime Gonalons lorsque Lisandro l'a rendu. Un fait qui ne change pas la donne pour le goleador argentin, selon son entraîneur. « Il n’a pas changé d’attitude en ayant rendu son brassard. Son investissement est le même. Je trouve qu’il a de bonnes sensations à l’entrainement et qu’il  a été plus bien face à Troyes ». Concernant l'identité de jeu de ses troupes, Garde a rappelé qu'un jeu léché à Gerland était capital pour recréer l'effervescence sur les bors du Rhône. « Gagner en produisant un jeu attractif pour faire revenir les supporters au stade,  cela a effectivement été un des objectifs souhaités quand j’ai pris l’équipe… Je suis satisfait d’allier les résultats et la manière ».

Enfin, le coach a fait le point sur le mercato. Le statut quo pour le moment.« Pas de nouvelles à ma connaissance. Nous sommes en discussion permanente avec le président, Bernard, Florian… Cela pourrait être perturbant pour le groupe, mais les joueurs commencent à être entrainés. Ils donnent de bonnes réponses. Personnellement, vivement le 31 janvier. Moi, je ne tiens pas compte des rumeurs pour constituer mon équipe. Je regarde l’investissement des joueurs au jour le jour, de ce dont a besoin le collectif… J’aimerais garder tout le monde. Je ne décide pas et je m’inscris dans la politique du club ».

A lire également :

Toute l'actualité de la Ligue 1

Relatifs

From the web