thumbnail Bonjour,

L’entraineur du Stade Rennais a défrayé la chronique samedi à travers son petit numéro lors d’une conférence de presse. Se plaint-il trop ?

Les journalistes présents dans la salle de presse de la Route de Lorient, ce samedi, se sont régalés. A l’issue de la rencontre ayant opposé Rennes à Bordeaux (0-2, 20e journée de Ligue 1), ils ont pu se se délecter face à la bruyante sortie médiatique de Frédéric Antonetti. Lassé qu’on demande trop à sa formation, le coach des Rouge et Noir n’a pas manqué de lâcher ce qu’il avait sur le cœur et en y mettant soigneusement la forme. Pendant 10 minutes, le technicien corse a haussé progressivement son ton pour faire savoir à l’assistance qu’il avait marre de la pression qui est mise sur ses épaules et celle de ses joueurs.

Plutôt que de pointer du doigt les manquements de sa formation à l’occasion de ce match de reprise perdu à domicile, Antonetti s’est donc posé en victime. A maintes reprises, il a martelé que « Rennes n’avait pas les moyens » de concurrencer les meilleurs clubs de Ligue 1. « Quand est-ce que vous allez l’admettre ? » a-t-il ajouté comme pour insister sur sa position. Des paroles fortes à travers lesquelles il a exprimé son ras-le-bol. Bien qu’étant coutumier de ce genre de « coups de gueule », l’ancien entraineur de Nice a surpris plus d’un à travers cette sortie. Parce que d’abord l’heure n’était pas au bilan, mais aussi parce qu’il n’est pas le seul entraineur en France à souffrir de faibles moyens et d’une marge de manœuvre réduite.

Ce dimanche, la presse a d’une manière générale tiré à boulets rouges sur Antonetti. Mais vous, qu’en pensez-vous ? Son discours est-il défendable ? Dit-il tout haut ce que tout le monde pense tout bas, ou passe-t-il pour un « Calimero » ?

A vous la parole !

A lire aussi :

Tout sur la Ligue 1
Connectez-vous à notre page

et devenez fan. Le Meilleur de Goal.com vous est réservé

et tombera directement sur votre page.

Sondage du jour

Relatifs