thumbnail Bonjour,

En conférence de presse, Christophe Galtier s'est félicité de la qualification des siens contre Caen en Coupe de France, et a hâte de reprendre le championnat.

«Quel sentiment éprouvez-vous après la qualification contre Caen ?
Cela faisait longtemps que nous n'avions pas gagné. Commencer l'année par une qualification, c'est très bien. Je ne veux surtout pas que l'on banalise d'avoir gagné à l'extérieur devant une Ligue 2. Ce n'est pas simple de se qualifier et ceux qui y sont parvenus l'ont fait de justesse, même ceux qui sont bien plus forts que nous. Il était aussi important de marquer des buts, même si nous en avons pris deux sur penalties.

Y avait-il urgence à gagner de nouveau ?
Il y a toujours des urgences dans le football mais bien évidemment que l'on se doit, si on veut rester accrochés dans le bon wagon en championnat, d'être fort mentalement. Cela commence par le match contre Toulouse, vendredi, un adversaire toujours difficile à manoeuvrer. Il faudra tout faire pour être conquérant et l'emporter. L'aller, que nous avions perdu, est un bon souvenir finalement car, ensuite, nous avons entamé une bonne série. Cela nous avait donc permis de faire un constat lucide et sévère sur ce que nous avions produit dans les matches de pré-saison et les premières journées de L1.

Toulouse reste sur quatre défaites de rang en L1. Est-ce le bon moment pour affronter le TFC ?
Je ne sais pas si c'est le bon moment. Toulouse est dans une série négative mais nous n'avons pas vécu un bon mois de décembre. Les deux équipes doivent prendre des points dès janvier. A nous d'être dans l'esprit et avec de la qualité de jeu. Cela fait plaisir de retrouver Emmanuel Rivière (ancien joueur des Verts), meilleur buteur du TFC à l'extérieur, mais j'espère qu'il sera loin de notre but.

Max-Alain Gradel ou Faouzi Ghoulam sont absents en raison de leur départ à la CAN. Est-ce un gros handicap ?
Si je raisonne ainsi je me fais mal à la tête. Bien sûr que ce sont deux joueurs importants du groupe mais cela permettra à d'autres joueurs de l'effectif de se mettre en valeur, à l'image de Polomat. Il frappe à la porte et il aura l'opportunité de jouer. C'est à lui de saisir sa chance. Kevin Mayi est dans ce cas-là. Yohan Mollo, notre recrue hivernale, aura aussi du temps de jeu».

Relatifs

From the web