thumbnail Bonjour,

Brice Samba, la gardien de 18 ans qui a rejoint l’OM ce vendredi, a confié qu'il était "prêt à relever le défi".

Le jeune gardien du Havre, Brice Samba, a donc signé un contrat de quatre ans et demi avec l'Olympique de Marseille et devient pas conséquent la deuxième recrue de la semaine du club phocéen après Foued Kadir.  "Je vais vous dire la vérité : la pression, si je n’aimais pas ça, je n’aurais pas signé à l’OM", a-t-il confié au micro de RMC. "Je sais que c’est un très, très gros club à pression. C’est un gros challenge pour moi, je sais que je suis attendu. Je n’ai pas d’expérience, mais j’ai confiance en moi, en mes qualités, je sais que je vais pouvoir gérer ce défi-là. Je suis prêt à relever le défi. Je gérerai bien mon rôle de deuxième gardien".

"L'OM, ça ne se refuse pas"

Samba sera donc la doublure du gardien titulaire et capitaine de l'équipe Steve Mandanda, également formé au Havre. Il espère apprendre à ses côtés. "On a passé une saison où lui était dans le groupe pro et moi j’étais au centre de formation. On se voyait un peu quand les gardiens des deux groupes se rejoignaient. On a passé une saison ensemble avant qu’il ne parte pour Marseille. Donc on se connaît un petit peu, mais sans plus. C’est sûr que c’est quelqu’un que je suis. Il fait partie des meilleurs gardiens européens. Je vais apprendre auprès de lui, je vais travailler, donner mon maximum et on verra bien ce qui arrivera", a-t-il confié en exclusivité pour RMC.

Jeudi, le directeur sportif de l'OM José Anigo avait dressé un portrait élogieux de cette jeune recrue lors de la conférence de presse de présentation de Kadir. Brice Samba reste même confiant pour l'avenir, malgré le temps de jeu réduit qu'il aura au club phocéen. "Au Havre non plus je ne jouais pas beaucoup. Juste un peu en Coupe de France. Vous avez entièrement raison, à 18 ans on a besoin de temps de jeu… Mais Steve a commencé à jouer à 20 ans, donc on verra bien. Moi je ne m’inquiète pas trop pour ça. Forcément, c’est un très, très grand club français, très suivi. Mais l’OM, ça ne se refuse pas. Ce n’est pas donné à tout le monde de venir ici. Je vais avoir plus de reconnaissance, j’aurai sans doute de nouveaux oncles qui vont apparaître (rires). Mais je suis bien entouré, je ne m’inquiète pas du tout sur ce point".

Relatifs

From the web