thumbnail Bonjour,

Dans une interview accordée au Parisien, Nasser Al-Khelaifi, le président du club de la capitale, est revenu sur les enjeux sportifs et médiatiques de cette saison.

Nasser Al-Khelaifi a fait le bilan sur la première partie de saison du Paris Saint-Germain. Des résultats de l'équipe en Ligue 1 aux objectifs de la Ligue des Champions, en passant par l'impact médiatique des stars du club, l'influent dirigeant n'a esquivé aucun sujet. Extraits.

"La conquête du titre, l'objectif prioritaire"

Le président du PSG n'a pas caché sa satisfaction à l'issue du stage des hommes d'Ancelotti à Doha cette semaine. "La venue du PSG au Qatar, pour ce stage de reprise, est un symbole important. Par sa présence, le club valorise tous les efforts réalisés par notre pays dans le domaine du sport depuis des années. L’image du Qatar en bénéficie.", a t-il expliqué, insistant également sur la popularité grandissante du club dans le pays. "C’est très clair. Depuis le début de cette saison, les Qatariens et les habitants des pays voisins suivent les résultats du club beaucoup plus intensément. Lors de ce stage, j’ai rencontré à l’entraînement des jeunes de Dubaï qui venaient ici une journée exprès pour voir les joueurs du PSG, avoir un autographe de Carlo Ancelotti, prendre une photo avec Ibrahimovic. C’est assez nouveau. En fait, depuis notre arrivée à Paris, nous voulons faire du PSG un grand club européen et surtout une marque de sport internationale. C’est un projet ambitieux. Cela commence à porter ses fruits."

Mais lorsqu'il s'agit d'évoquer le sportif, le représentant de QSI reste réaliste. Pas de comparaison possible avec le Real Madrid ou le FC Barcelone. Pour l'instant... "Ces clubs ont une histoire et un palmarès sportif sans commune mesure avec ceux du PSG. On ne peut pas rivaliser tout de suite avec le Real ou le Barça. En arrivant à Paris en juin 2011, nous nous sommes donné cinq ans pour faire partie du top niveau européen et pour gagner la Ligue des champions. Il nous reste donc trois ans pour y parvenir.", a t-il répété. Un objectif très clair, qui n'exclut pas un bon parcours dès cette saison. "Cela ne semble pas très réaliste mais bon, on ne sait jamais. Nous allons faire le maximum pour aller le plus loin possible."

En attendant l'échéance européenne du printemps prochain, c'est dans le pain quotidien de la Ligue 1 que le club de la capitale va rapidement replonger. "L’autre objectif prioritaire du club, c’est bien sûr la conquête du titre de champion de France. Mais les résultats à court terme ne font pas tout. Dans le même temps, il faut construire les fondations. L’édification d’un nouveau centre d’entraînement et le développement de notre centre de formation s’inscrivent dans cette logique." La Ligue 1, c'est également Ibra, meilleur buteur de la compétition (18 buts), qui survole sur les terrains et assume volontiers, en dehors, tous les aspects de la star. "C’est l’un des meilleurs joueurs du monde, tout simplement. Ibra, c’est Ibra… Lui et Thiago Silva nous font progresser sur le plan sportif comme en termes d’image et de notoriété. En fin d’année, les internautes d’Al-Jazira ont été invités à désigner leurs joueurs préférés. 600 000 votes ont été comptabilisés et Ibra est arrivé en 3e position, derrière Messi et Cristiano Ronaldo. Cela veut bien dire quelque chose." D'ici à ce qu'une deuxième star de ce trio rejoigne le club de la capitale, il n'y a qu'un pas que Nasser Al-Khelaifi, toujours prudent, n'a pas encore franchi...

A lire également :

Toute l'actualité de la Ligue 1

Relatifs

From the web